Bonjour, je reprends ici un texte de nos amis de " Hogar de la Madre" avec qui nous avons collaboré pour les deux films " garabandal Dieu seul le Sait " et " Torrent imparable ( ou intarissable ) qui reprend les témoignagnes de Filles après l'apparition de Notre Dame du Mont Carmel , c'est ainsi que St Michel annonça sa venue en la Fête de la Visitation ce 2 Juillet 1961.

 

La première fois que l'ange a parlé aux filles de Garabandal, c'était le 1er juillet 1961. Et il l'a fait pour leur annoncer: "La Vierge de Carmen vous apparaîtra demain, dimanche . Les filles se sont exclamées avec joie: "Qu'il vienne bientôt!" .

Et ainsi il a été accompli. À la fin de cette première visite de Notre Mère, les filles disent que la Vierge semble avoir environ 17 ans, vêtue d'une robe blanche et d'un manteau bleu, les cheveux bruns séparés au centre. On dit qu'elle ne porte pas de voile, mais une couronne de douze étoiles et sur sa main droite un scapulaire brun. La chose surprenante est que la Virgen del Carmen qu'ils décrivent n'est pas comme la Virgen del Carmen qu'ils connaissent et que nous connaissons tous, c'est-à-dire vêtue de marron, avec une cape et un voile blancs ... Ils ne le savaient pas alors, mais la Vierge s'est manifestée à eux comme elle est vénérée sur le mont Carmel lui-même, dans le couvent des carmélites Stella Maris, construit sur la grotte du prophète Élie, à Haïfa. Là, en Terre Sainte, Notre Mère s'habille précisément comme ceci: en blanc, et son manteau est bleu.

(Je rajoute une anecdote tirée de nos archives Françaises de Garabandal)

En effet il se trouvait un moine Carme pendant ces apparitions qui, en entendant les petites décrire comment était vetue la Sainte Vierge, devint tout blanc et déclara que "Cela , elles ne peuvent pas le savoir ! Mais c'est vêtue ainsi que la Sainte Vierge est apparue à Saint Simon Stock" ( En 1251 alors qu'il demandait une faveur  Et ce fut le Scapulaire que nous connaissons )

Mais pourquoi la Vierge apparaît-elle à Garabandal sous le nom de Virgen del Carmen? Répondre à cette question suffirait pour écrire un livre entier, mais il y a quelque chose que nous pouvons avancer. La spiritualité carmélite se caractérise par être une vie d'intimité avec Notre Mère, au point de pouvoir se définir avec une seule phrase: «Le Carmel est tout de Marie» . Et s'il y a quelque chose qui caractérise les apparitions de Garabandal, c'est précisément ceci: être une autre vie de la Vierge sur cette terre, qui nous permet d'entrer dans son intimité, qui vit avec nous pour se montrer comme une Mère pleine de tendresse et d'attention. pour ses enfants., qui nous chuchote: "Je vous aime et je souhaite votre salut . "

L'apôtre infatigable de Garabandal, le prêtre belge P. Materne Laffineur, trois mois seulement avant sa mort, a écrit cette réflexion qui peut nous aider à pénétrer dans la relation entre Garabandal et la spiritualité carmélite: «C'est toujours comme ça de monter au Mont Carmel , Et c'est toujours comme ça à Garabandal aussi. Il n'y a pas d'autre vie, il n'y a pas d'autre moyen que celui de la pénitence, du sacrifice et de l'humiliation. Parce que Garabandal est la solitude de Carmel ... c'est la solitude de Juan de la Cruz, c'est la solitude de Teresa de Ávila et c'est aussi la solitude de Teresita » (26 août 1970).

Carmel est tout à Marie, mais aussi à Garabandal Notre Mère nous demande d'être tout à elle , de devenir la propriété de Jésus. Le moyen de l'obtenir? Celle de la forte spiritualité que nous proposent ses messages, qui puisent dans la spiritualité carmélite, comme l'a bien compris le P. Laffineur: la pénitence, le sacrifice, l'humiliation et la «solitude eucharistique» qui nous permet d'être des âmes de prière profonde

Garabandal IT/ Bastiano