Reliques de Saint jean Gabriel Perboyre conservées dans la chapelle de la Confrérie de la Sainte Trinité appartenant aux Pénitents Rouges de Nice 

relique

IMG-20210124-WA0004

Saint Jean Gabriel Perboyre , martyr dans la ville de Wuhan ....

Pourquoi ne pas lui demander d'intercéder en notre faveur, et contre ce virus sorti de la ville de Wuhan en chine , puisque là fût son martyr, et que désormais il est auprès de Dieu?

Voici une prière  connue,  mais vous pouvez simplement prier avec vos mots , de manière spontanée !

Le père Gabriel Perboyre ( exécuté par strangulation en1840) et le Père François Régis Clet ( mort enseveli vivant sur la montagne rouge de Wuhan en 1820 ). Leurs tombeaux se trouvent dans les bas côtés de la Chapelle Saint Vincent de Paul à Paris

Tombeau de Saint Jean Gabriel Perboyre.

 

Ce tombeau renfermant les reliques de "notre" saint est à Paris dans l'église des lazaristes, rue de Sèvres . 

 

Tombeau de Saint Jean Gabriel Perboyre.

 

La Prière de Saint Jean-Gabriel Perboyre 

« Ô mon Sauveur, que je sois changé et transformé en Toi ! » :

« Ô mon Sauveur, par Ta toute Puissance et Ton infinie Miséricorde, que je sois changé et transformé en Toi ! Que mes mains soient tes Mains. Que mes yeux soient tes Yeux. Que ma langue soit ta Langue. Que mes sens et mon corps ne servent qu’à Te glorifier ! Mais surtout, transforme-moi : que ma mémoire, mon intelligence, mon cœur, soient ta Mémoire, ton Intelligence et ton Cœur ! Que mes actions et mes sentiments soient semblables à tes Actions et à tes Sentiments ».

Ainsi soit-il.

Fils d'un laboureur, il est né dans le Quercy. En 1820, il entra chez les Pères Lazaristes. Après avoir été maître des novices, à Paris, rue de Sèvres, il est envoyé en Chine.
Il apprend les langues locales, adopte les coutumes chinoises et s'établit au cœur du Kiang-Si, une province montagneuse interdite aux Européens.

Après quatre années de prédication, il est arrêté en vertu d'une loi de l'empereur Kien-long qui interdit le Christianisme.
Fouetté, suspendu par les cheveux à un chevalet, brûlé au fer rouge, on lui grave sur le front: "Propagateur d'une secte abominable".
Ces tourments se prolongent plusieurs mois, lentement et avec raffinement.

Sur vingt Chrétiens arrêtés en même temps que lui, douze renièrent Le Christ. Les bourreaux avaient reçu toute liberté: ils le chargèrent de chaînes, lui broyèrent les pieds dans un étau, lui firent boire du sang de chien, le tourmentèrent jusque dans sa pudeur la plus intime.
Alors même qu'il agonisait, les membres écartelés sur une croix, ils lui donnaient encore des coups de pieds dans le ventre.
Ils l'achevèrent en l'étranglant.
Jean-Gabriel Perboyre (1802-1840) martyr, de la Congrégation de la Mission Canonisé le 2 Juin 1996, Place Saint-Pierre - site internet du Vatican.

C’est à Mongesty en 1802 que naquit Saint Jean-Gabriel Perboyre. Ce fils de laboureur entra chez les Lazaristes en 1820, fut ordonné Prêtre en 1825 et attendit 10 ans avant de s’embarquer pour la Chine.
En 1839 il alla exercer son Ministère dans les montagnes du Hou-Pei où il fut arrêté le 16 Septembre de cette même année.
Il mourut martyr le 11 Septembre 1840 à Ou-Tchang-Fou ( Wuchan )et fut Canonisé par Jean-Paul II en 1996.

 

Chapelle Saint-Vincent-de-Paul. Paris | C'MISSION

LA CHAPELLE DES LAZARISTESLa Chapelle des Lazaristes est une église peu connue des parisiens. Ne manquez pas d'aller la visiter ; elle en vaut grandement la peine ! Située 95 de la rue de Sèvres dans le 6e arrondissement, non loin du " Bon Marché " et face à l'ancien hôpital Laennec.

https://www.cmission.fr

 

Bastiano