Selon wikipédia...

Vicaire du Christ1,4,5 (en latin : vicarius Christi)5 est un titre introduit dans la titulaire papale par Gélase Ier (492-496)5 qui est le premier évêque de Rome à en avoir été gratifié, au synode romain du 13 mai 4956.

Durant les premiers siècles le terme ‘vicaire du Christ’ pouvait être appliqué, au sens étymologique du terme, c'est-à-dire de « substitut », à chaque évêque, car les évêques gouvernent leur Église locale et y agissent au nom même du Christ. C'est progressivement que le titre est réservé au Pape, l'évêque de Rome, et donc le Successeur de l'apôtre Pierre, à qui le Christ a confié la charge pastorale universelle : « - M'aimes-tu ? - Oui, Seigneur. Tu sais que je t'aime - Pais mes agneaux, pais mes brebis. » (Jn 21,15-17).

Au xiie siècle, le pape Innocent III proclamera solennellement : « Nous sommes le successeur du Prince des apôtres mais nous ne sommes pas son vicaire, ni le vicaire de quelque apôtre que ce soit. Nous sommes le Vicaire du Christ »7. Ce titre n'est pas reconnu au Pape par les confessions chrétiennes qui ont rompu leur communion avec Rome (Églises orthodoxes, et les diverses confessions protestantes)

Après le renoncement au titre de Vicaire du Christ dans l'annuaire pontifical 2020 , et pour bien comprendre son importance : 

 

Canon N° 331

Code de Droit Canonique CIC/1983

Canon en vigueur depuis le 27/11/1983.

 

L’Évêque de l’Église de Rome, en qui demeure la charge que le Seigneur a donnée d’une manière singulière à Pierre, premier des Apôtres, et qui doit être transmise à ses successeurs, est le chef du Collège les Évêques, Vicaire du Christ et Pasteur de l’Église tout entière sur cette terre ; c’est pourquoi il possède dans l’Église, en vertu de sa charge, le pouvoir ordinaire, suprême, plénier, immédiat et universel qu’il peut toujours exercer librement

Ce qui revient à dire," je ne suis plus en charge, et j'y renonce librement, je cherche l'unité avec les frères séparés en renonçant à mes pouvoirs"

Problème, en se retirant , qui prendra sa place pour gouverner et faire l'Unité afin que tous soient un ?

La Boîte de Pandore ne serait- elle pas ouverte pour l'apparition du fils de perdition?

Décidément, l'année 2020, comme je le titrais dés le 1er janvier, est bien une année charnière, elle nous fait basculer dans la dernière semaine du prophète Daniel, c'est à dire dans cette semaine dite de la Passion ...

Prions et demandons au Seigneur d'augmenter notre Foi .