Il y a une SAINTE CORONA, Sainte patronne contre l'EPIDEMIE

 

À Anzù, dans le nord de l'Italie, le foyer du coronavirus en Europe, se trouve une basilique où sont conservées les reliques de Saint Victor et de Sainte-Corona depuis le IXe siècle.

Sainte Corona n'avait que quinze ans lorsqu'elle a professé sa foi chrétienne lors de la persécution de l'empereur romain Marc-Aurèle vers 165.

Corona a été arrêtée et attachée par les pieds à la cime de deux palmiers qui étaient pliés au sol. Lorsque les palmiers ont été relâchés, elle a été déchirée. Selon le Martyrologe romain, cela s'est produit en Syrie.

Deux enquêtes, en 1943 et 1981, ont prouvé que les reliques appartiennent bien à un homme et à une femme. Du pollen de cèdre a été trouvé, confirmant une inhumation originale en Syrie puis à Chypre.

Sainte Corona est particulièrement vénérée en Autriche et en Bavière, en tant que sainte patronne des chasseurs de trésors et protectrice contre les épidémies. Sa fête est le 14 mai.
https://gloria.tv/post/4X9Ju4vTQzLz67jR1BNFgHN8F