ÉPIDÉMIE -

L'Italie, désormais principal foyer européen de coronavirus, a enregistré une troisième victime dimanche 23 février. Onze villes de Lombardie sont placées en quasi-confinement tandis que, en France, le ministre de la Santé indique que ses services se préparent à l'éventualité d'une épidémie. 

 

Personne je l'éspère n'est dupe, ce virus arrive en France, et des mesures seront prises à tous les niveaux très bientôt

Des infrastructures seront fermées , peut être même des églises.

La communion ne sera plus distribuer sur la langue , encore moins communier , pour ceux qui communier aux deux espèces, les bénitiers à sec

Pour ceux qui voudront communier encore sur la langue, penser à un mouchoir 

Ce mouchoir posé sur votre main, servira à ce que le Prêtre puisse déposer la sainte Hostie , il ne vous restera plus qu'à sortir votre langue et faire en sorte qu'elle adhère, sans la toucher.

Je vous dis cela car l'on m'a demandé aujourd'hui , comment faire.

Pour les autres reste la communion spirituelle.

Il serait bon de former des petits groupes de prière, demander l'exposition de reliques , Carême arrivant , le chemin de croix s'impose.

Remettre au goût du jour les rogations :

Le mot « rogation » vient du verbe latin « rogare », qui veut dire prier, demander. Le clergé et les fidèles font une procession en chantant les litanies des saints : ils demandent l’intercession des saints pour éviter les catastrophes qui peuvent avoir des conséquences dramatiques pour les populations.

Les Alpes Maritimes seront en première ligne car proche de notre voisine l'Italie . Mais nul est à l'abri en France .

Je vous repropse la Consécration à l'Esprit Saint suivante :

Message de la Sainte Vierge datant du 23 Février 2019 ( juste 1 an ) 

<< Esprit Saint, Amour du Père et du Fils, viens en mon âme, en mon esprit, en mon cœur, éloigne de moi tout esprit mauvais qui lutte pour échapper à la colère divine, protège moi contre les principautés qui errent de par le monde pour la perte des âmes. Viens Esprit Saint, emmène-moi et blottis-moi sous le manteau virginal de ton Épouse la Sainte Mère. Que Dieu Tout Puissant nous préserve de tout mal >>

 

Face à la propagation du Coronavirus en Italie, le député LR Eric Ciotti demande au Premier ministre la mise en place d’un plan d’urgence pour le département des Alpes-Maritimes, la mobilisation des centres hospitaliers et le contrôle renforcé de la frontière.

Après un premier mort français du Coronavirus la semaine dernière, trois décès sont survenus en quelques heures en Italie où une centaine de cas sont enregistrés dans des villes du Nord du pays, dont le Piémont frontalier avec les Alpes-Maritimes.

"Le département des Alpes-Maritimes frontalier de l’Italie enregistre des flux quotidiens de dizaines de milliers de personnes avec l’Italie. Les vacances scolaires, le carnaval de Nice ou la fête du citron de Menton qui se déroulent en ce moment même renforcent fortement ces flux et exposent la population azuréenne et française à ce virus", explique le parlementaire azuréen.

"Face à la gravité de la situation", Eric Ciotti demande au Premier ministre la mise en place "immédiate" d’un plan d’urgence pour le département des Alpes-Maritimes ainsi que la "prise rapide de toutes les mesures sanitaires et de restrictions nécessaires pour enrayer sa propagation".

Le maire de Menton demande la mise en place d'un plan sanitaire d'urgence contre le coronavirus

Dans un communiqué, la Ville de Menton précise qu'un contact est d'ores et déjà établi avec Matignon.

https://www.nicematin.com