La Bénédiction de la Très Sainte Vierge
 
Cette locution reçue en 1992 prend toute sa signification depuis que, conformément à la volonté du Pape, la mémoire de Marie Mère de l’Église est désormais obligatoire pour toute l’Église de rite romain, le lundi après la Pentecôte.
La Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des sacrements publie le samedi 3 mars un décret en ce sens, signé le 11 février 2018, date du cent-soixantième anniversaire de la première apparition de la Vierge à Lourdes.
 
En effet, et bien que cela paraisse incompréhensible peut être pour certains, je n'ai compris son sens que grâce à ce décret du Cardinal Sarah parlant de la Maternité spirituelle de La Vierge Marie remplie de l'Esprit Saint
Celui-ci a pris la décision de célébrer Marie Mère de l’Église, «En considérant l’importance du mystère de la maternité spirituelle de Marie qui, dans l’attente de l’Esprit Saint (*)à la Pentecôte (cf. Ac 1, 14), n’a jamais cessé de prendre soin maternellement de l’Église pèlerine dans le temps».

 

Il estime que «la promotion de cette dévotion peur favoriser, chez les pasteurs, les religieux et les fidèles, la croissance du sens maternel de l’Église et de la vraie piété mariale».

 

«Ils s’appuient tout deux sur la maternité de Marie et de son union intime avec l’œuvre du Rédempteur».(1) En accueillant le disciple bien aimé, Marie a accueilli tous les hommes comme des enfants appelés à renaitre à la vie divine. Dans le disciple bien aimé, le Christ choisit à son tour tous les disciples comme vicaires de son amour envers la Mère.

Et au cours des siècles, la piété chrétienne a honoré Marie avec les titres de Mère des disciples, des fidèles et des croyants. Tel est le fondement sur lequel s’est appuyé le saint Pape Paul VI lorsqu’il a reconnu solennellement à Marie le titre de Mère de l’Église le 21 novembre 1964 en concluant la troisième session du Concile Vatican II.

 

 La Très Sainte Vierge m'a demandé de donner sa bénédiction.

Tous peuvent la donner, mais chaque bénédiction que l'âme privilégiée donnera béneficiera d'une grâce spéciale quand les temps difficiles viendront. Ils m'invoqueront et je les aiderai chacun à sa mesure."

La Très Sainte Vierge a rappellé lors de cette recommandation qu'Elle était :

Mère de Dieu et co-rédemptrice(1), Elle pourra sauver des âmes, si celles-ci font appel à sa Miséricorde dans ces temps-là, car Elle est intimement liée au Sacré-Coeur de son Fils, qui Lui agira sur les âmes simultanément.

Tout dépendra de l'état de grâce de ces âmes. Mais toutes auront son assistance maternelle d'une façon ou d'une autre .

  "Voici donc que je vous transmets cette bénédiction" par le biais de ce blog, il suffit de procéder comme suit :

Dites à haute voix : Que la Sainte Vierge Marie me ( ou nous ) bénisse au Nom de son Amour Maternel dans l'Esprit Saint . (*)

Ci- dessous, la demande telle que je l'ai reçue le 25 juillet 1992 **

" Reçois la Bénédiction de la Très Sainte Vierge Marie, au Nom de son Amour Maternel dans l'Esprit Saint "

Faire sur soi, le signe de croix après l'avoir dite pour soi ou en présence d'autres personnes  .

 Le Père Christian Curty OFM dans une lettre du 2 juin 1993  a autorisé l'âme privilégiée à transmettre cette bénédiction dans la plus grande humilité.

**PJB

https://www.infocatho.fr/marie-mere-de-leglise-cardinal-sarah-explique-cette-nouvelle-fete/