Résultat de recherche d'images pour "conchita garabandal"

 

Voici ce que m'a demandé Conchita, après m'avoir révélé par courrier sa maladie contractée il y a cinq ans .

Hier, après avoir échangé au téléphone comme nous le faisons de temps en temps , elle m'a écrit et déclaré qu'elle avait eu un cancer de la peau .

Sa lettre, qu'elle me demande de proposer aux personnes malades, et le fruit de sa méditation suite à sa guérison miraculeuse .

Voici donc pour toutes les personnes, sa réflexion comme aide et compréhension que Tout est Grâce .

Le contenu écrit de son épreuve, bien que décrivant avec précision ce qui lui est arrivé, peut se lire, et s'appliquer à beaucoup de situations de la vie courante, car, par son humilité, ses craintes l'on constate que les personnes choisies comme Conchita, par le ciel, ne sont pas à l'abri d'épreuves de toutes sortes, ce qui nous fait voir leur fragilité et renforce la nôtre.

Comme disait Sainte Thérèse d'Avilà : Dieu seul suffit , ayons confiance en l'Amour  de Notre Seigneur, malgré les croix.

A diffuser largement autour de vous pour la Gloire de Dieu

Je t' envoie cette lettre que j'ai écrite il y a quelques jours, au cas où cela pourrait aider une personne malade 

TOUT CE QUI VIENT DE DIEU EST BON POUR NOUS.

Même la maladie est un don de Dieu dans notre vie.

J'ai eu et j'ai fait l'expérience que la maladie et la guérison sont la même chose, un don mystérieux de Dieu.

Il y a plus de cinq ans, alors que je jouais à la mer avec l'une de mes petites-filles, le soleil m'a brûlée au visage.

Lorsque ma peau a été brûlée, une tache de rousseur sombre est apparue. J'ai senti qu'il s'agissait d'un mélanome, d'un cancer. Pendant toutes ses années, je  le dissimulais pour que personne ne fasse de commentaire. Jour après jour et année après année, en voyant comment la tache de rousseur continuait de croître augmentait en moi  la certitude et la peur du cancer. Mais j’ai eu le sentiment que mon âme était en train d’être nettoyée, de tout ce qui me gênait. pour être heureuse avec le véritable bonheur, qui est de vivre concentrée sur un seul but, aller au paradis. Jusqu'à il y a trois semaines, la tache de rousseur continuait de croître et une tumeur se formait sous la tache de rousseur, difficile à cacher. J'ai alors décidé de mettre un pansement pour que personne ne me dise rien .. Pendant ce temps, je priais Dieu pour ma santé, pour qu'il m'enlève cette tâche de rousseur, mais à l'intérieur de moi, je sentais que c'était ce dont j'avais besoin, pour mon bien.

Ma fille, infirmière voyant comment elle avait grandi, alla consulter le médecin. le même après midi, j’ai changé le pansement par un plus petit parce que j’allais à un match de basket de mes neveux .

En enlevant le pansement, la tache de rousseur avec la tumeur s’est ouverte comme si quelqu'un l'avait parfaitement découpée tout autour, un peu de sang est sorti. Je l’ai montré à ma fille et lui ai dit:

Annule la consultation avec le médecin, à ce moment là j'ai su que j'étais guérie, j'ai mis le pansement et je suis allé au match . Le lendemain, quand je me suis réveillé, le pansement était tombé et mon visage ne présentait aucune trace de la tumeur. J'ai remercié Dieu, j'ai senti dans mon âme qu'il disait: Rends-moi grâce aussi pour la croix. J'ai compris que les années avec la peur de la souffrance du cancer étaient aussi bonnes et miraculeuses que la guérison. Je tenais à écrire cette expérience au cas où quelqu'un la lirait et serait malade, afin qu'il croit que c'est le mieux pour lui. Malgré qu'il ne veuille pas l'accepter,  un jour il ressentira le besoin de donner un Baiser à Dieu, en remerciement.

Conchita