La confusion autour de L'avertissement ( ter)

 

 

La confusion autour de l'avertissement (troisième rappel )

 

Il semblerait que l'on fasse perdre la mémoire à la Vierge Marie dans certaines nouvelles révélations, si temps est que cela soit possible car cela est impossible , la Sainte Vierge ne peut , même à 60 ans de distance dire une chose à Garabandal, et soit, dire autre chose, soit se contredire, soit ne plus se rappeller ce qu'Elle- même à prophétisé!

Voici un message dans lequel je lis justement cette interrogation que je me fais et vous propose.

Vous trouverez souligné ce qui semble curieux dans ce message, et en comparaison, ce qui à été dit à Conchita le 1er janvier 1965 et dit le 19 juin au Père Laffineur , qui, si je ne m'abuse doit demeurer la référence première...

Voici les messages en question :

Marie:

«Oui, mon enfant, tu dois te préparer à vivre ce changement que les enfants de lumière vont vivre d’une façon spéciale. Ce sera un événement pour tous les enfants de la terre, mais vous, vous allez le vivre d’une façon différente. Ce qui pour les autres sera une occasion de confusion, de peur, de détresse, de grande crainte, pour vous sera la joie de sentir et d’entrevoir Celui que votre cœur aime. Oui, je te parle de l’illumination des consciences, ce que d’autres appellent l’avertissement.

Autre version d'un autre "messager "

Convertissez-vous Mes enfants! Parce que le Châtiment est très proche, l’AVERTISSEMENT frappe déjà à la porte et ceux qui seront en dehors de la grâce de Dieu souffriront tellement, tellement que beaucoup mourront par la forte impression que l'Avertissement causera.

Oui, l'AVERTISSEMENT fera sentir à l'âme le remords semblable à celui de Judas, mais ce sera un remords désespéré. Parce que beaucoup, bien que voyant leurs péchés, voyant combien ils ont offensé Dieu et en même temps voyant la Vérité, voyant l'Amour de Dieu et Mon Amour, seront déjà avec le cœur si endurci comme celui de Judas, qu'ils ne réussiront pas à faire une contrition parfaite.
Ce sera un remords, mais pas une contrition. Et à cause de cela, ils mourront dans le désespoir de leurs péchés.

 

Et voici ce qui a été dit à Conchita :

 

L'Avertissement que la Vierge va nous envoyer. 
C'est comme un châtiment. Pour rapprocher les bons davantage de Dieu, et pour avertir les autres. 
En quoi consiste l'Avertissement, je ne puis le révéler. La Vierge ne m'a pas dit de le dire. Ni rien de plus. 
Dieu voudrait que grâce à cet Avertissement. NOUS NOUS AMENDIONS ET QUE NOUS COMMETTIONS MOINS DE PECHES CONTRE LUI. 
Comme je demandais à Conchita si cet Avertissement causerait la mort, elle écrivit immédiatement en note: 
"Si nous en mourons, cela ne sera pas le fait de l'Avertissement lui-même, mais bien de l'émotion que nous ressentirons en voyant et en sentant l'Avertissement".

Ces paroles simples et précises sont très claires. Elles devraient suffire. Comme auraient dû suffire celles de Lucie de Fatima, écrivant à son évêque en 1938 : "Monseigneur, je crois que ce qu'on a appelé" l'aurore boréale "est le signe que la Sainte Vierge m'a donné que les événements prophétisés sont proches". Or, ces événements firent 26 millions de morts qu'on a déjà oubliés.( P Laffineur)

13 septembre 1965

Conchita disait à une jeune fille appelée Angelita :

" Si je ne connaissais pas l'autre châtiment qui viendra, je te dirais qu'il n'y a pas de plus grand châtiment que l'Avertissement. 
Tout le monde aura peur, mais les catholiques le supporteront avec plus de résignation que les autres. 
Il durera très peu de temps".

14 septembre 1965

Conchita répondait aux américains. (Il s'agit des deux premières réponses à l'interrogatoire par écrit des Américains, le 14 septembre 1965).

"— L'Avertissement est une chose venant directement de Dieu. 
Il sera visible par le monde entier, quel que soit l'endroit où l'on se trouvera

— Il sera comme la révélation (intérieure, à chacun de nous) de nos péchés. Les croyants aussi bien que les incroyants, et les gens de n'importe quelle région le verront et le ressentiront". (voir "l'Etoile dans la Montagne".)

22 octobre 1965

Conchita s'explique longuement avec une dame espagnole :

— Conchita, une comète s'approche de la terre. Ne serait-ce pas cela l'Avertissement ?

— J'ignore ce qu'est une comète. Si c'est quelque chose de la volonté des hommes je réponds: non. Si c'est quelque chose que Dieu fera, c'est bien possible.

La dame continue:

"Nous sortons vers l'église et Conchita me prend par le bras.

— Conchita, prie pour moi, j'ai très peur.

 Oh! oui l'Avertissement est très redoutable! Mille fois pire que les tremblements de terre.

Elle pâlit.

— Quelle est la nature de ce phénomène?

— Ce sera comme du feu. Il ne brûlera pas notre chair, mais nous le ressentirons corporellement et intérieurement. Toutes les nations et toutes les personnes le ressentiront de même. Aucun n'y échappera. Et les incroyants eux-mêmes éprouveront la crainte de Dieu.

Même si tu te caches dans ta chambre et fermes les volets, tu n'échapperas pas, tu ressentiras et tu verras quand même. Oui, c'est vrai. La Sainte Vierge m'a dit le nom du phénomène.

Ce nom existe dans le dictionnaire (espagnol). Il commence par un "A". Mais elle ne m'a pas dit de le dire ou de le taire.

— Conchita, j'ai si peur!

Souriante et affectueuse, Conchita presse le bras de son amie.

Oh, mais après l'Avertissement, tu aimeras beaucoup plus le Bon Dieu.

— Et le Miracle?

— Le Miracle ne tardera pas à venir".

Mars 1966

Conchita me fit écrire la lettre suivante:

"Conchita m'a demandé de vous écrire de continuer plus que jamais, et pour des motifs plus urgents que dans le passé, la diffusion du Message.

Elle m'a demandé aussi de vous écrire d'être tous sûrs de la venue de l'Avertissement et du Miracle qui le suivra.

"L'Avertissement, c'est comme une chose très effroyable qui se passera dans le ciel. La Sainte Vierge m'a annoncé l'événement par un mot qui commence par un "A", en espagnol. N'oubliez pas ce message que Conchita m'a chargé de vous transmettre. Que les amis de Garabandal continuent à propager et à diffuser les Messages.( PLaffineur)

La Sainte Vierge les en récompensera".

L'AVERTISSEMENT EST UNE PROPHÉTIE

Elle date du 1er janvier 1965. Sa réalisation doit être un nouveau motif - et quel motif - de crédibilité pour qui que ce soit [Celui-là, du moins, Santander ne pourra essayer de l'étouffer, comme il le fit pour le Miracle de l'Hostie, pour le 18 juin 1965, pour tout le reste....]. De plus et surtout, l'annoncer, reprendre ce que nous affirmons depuis le 18 juin 1965 est, de toute évidence, une des attitudes les plus fraternelles que nous puissions avoir à l'égard du monde entier. L'heure venue, on comprendra la fermeté intellectuelle absolue avec laquelle nous n'avons jamais hésité à nous compromettre totalement au sujet de Garabandal.

COMPLEMENT D'INFORMATION SUR CET AVERTISSEMENT

Conchita s'adresse à un de ses confidents :

Nous allons avoir à subir un jour un désastre horrible. Dans toutes les parties du monde. Personne n'y échappera. Les bons pour se rapprocher de Dieu, les autres pour qu'ils s'amendent.

Il est préférable de mourir plutôt que de subir pendant cinq minutes seulement ce qui nous attend".

(Rappelons-nous ici les paroles à Angelita sur la durée de l'Avertissement: muy poco, très peu de temps!)

"— Nous pouvons le subir aussi bien de jour que de nuit, que nous soyons au lit ou non.

Si on en meurt, ce sera de peur.

Je pense que le mieux serait d'être à ce moment-là dans une église, près du Saint-Sacrement. Jésus nous donnerait des forces pour nous aider à le subir".

Ici l'interlocuteur intervient:

— Lorsque nous verrons cela venir, nous irons tous à l'Eglise.

— Je pense que ce serait, en effet, le mieux; mais peut-être tout deviendra-t-il ténèbres, et ne pourrons-nous pas nous y rendre.

(Attention, ces paroles n'ont rien de commun, semble-t-il, avec les "journées de ténèbres" dont on entend parfois parler).

— Ce sera horrible au plus haut point. Si je pouvais vous le dire comme la Vierge me l'a dit !

Mais le châtiment, lui, sera bien pire.

ON VERRA QUE L'AVERTISSEMENT NOUS ARRIVE A CAUSE DE NOS PÉCHÉS

Il peut se produire d'un moment à l'autre, je l'attends tous les jours.

Si nous savions ce que c'est, nous serions horrifiés à l'extrême". L'interlocuteur intervient une seconde fois:

— Pourquoi ne le publies-tu pas pour que les gens qui montent au village le sachent?

— Je suis fatiguée de l'annoncer, et le monde n'en fait aucun cas.

Quelques jours plus tard, on revient sur le sujet.

— Conchita, depuis que tu m'as fait ces confidences, à chaque instant, j'ai une pensée pour le Ciel.

— Moi aussi, et spécialement quand je vais au lit. Mais j'ai quand même très peur que cela n'arrive la nuit.

NOUS NE NOUS FIGURONS PAS A QUEL POINT NOUS OFFENSONS LE SEIGNEUR

La Vierge m'a dit que le monde sait bien qu'il y a un Ciel et un Enfer. Mais ne voyons-nous pas qu'on y pense seulement par crainte et non par amour de Dieu?

A la suite de nos péchés NOUS SERONS NOUS-MÊMES CAUSE de la NATURE de l'AVERTISSEMENT. Et nous le subirons pour Jésus, pour les offenses que nous faisons à Dieu".

CONCLUSION

Je n'ai ni le don, ni les vertus des vrais prophètes. J'ai répété tout simplement, avec la conviction la plus profonde, les paroles de Conchita. Une fois de plus à la lumière du passé de Garabandal, j'affirme avec la plus grande assurance : NOTRE-DAME DU CARMEL DE GARABANDAL NE MENT JAMAIS, NI SA MESSAGÈRE NON PLUS.

Père Laffineur, membre de la commission canonique des apparitions de Beauraing, autorisé par Mgr Beitia a enquêter à garabandal.

Tout est dit n'est ce pas?

Voyez vous les différences ? comment expliquer donc ces différences ? Comment peut on penser que la Sainte Vierge parle de l'avertissement comme étant une appellation venant d'autres , alors que ce nom est celui qu'Elle a donné à Conchita ? Comment comprendre que la Sainte Vierge puisse parler d'illumination de conscience ou gentil ravissement et, en quelque sorte peur, crainte etc pour les autres ? Alors que, comme vous l'avez lu , il en est question pour tout le monde !!

Confusion donc à mon sens, entre simple illumination des consciences, ( fruit du réel avertissement donnant la Sainte Crainte de Dieu,  que chacun vivra selon son état , car pour tous, les péchés ne sont pas les mêmes) cela poussera peut être a un vrai repentir cette fois et réparation, car il nous faut penser à la passion de Jésus , acte que peu font de nos jours 

Confusion entre nuit possible pour l'avertissement, du à un phénomène astral, et les 3 jours de ténèbres .

Confusion entre croix Glorieuse à la fin du monde, et croix lumineuse simplement...

Cela fait beaucoup de confusion et selon moi cela peut égarer bien des gens, plutôt que de les éclairer...

Pourquoi? Parce que nous n'avons besoin de savoir qu'une chose, et ce, tous les jours sans attendre l'avertissement, bien que salutaire pour les retardataires, et cette chose capitale est d'être en état de grâce au quotidien.

Ainsi peu importe comète, boule, croix , ou tout autre signe dans le ciel venant de Dieu, je dis bien venant de Dieu et non d'un projet humain ou malin...L'important aujourd'hui est le salut de notre âme, ainsi ce qui doit arriver arrivera et nous serons en paix ce jour là...

Que celui qui a des oreilles entende et des yeux pour voir, comprenne.

Bastiano

Posté par Bastiano18 à - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur La confusion autour de L'avertissement ( ter)

Nouveau commentaire