Récente note de Mari Cruz, visionnaire de Garabandal. Elle a écrit au P. José Luis Saavedra qui à écrit une thèse sur Garabandal. Il s'en sest servi dans la présentation  de son livre " Garabandal" 

Traduction ..

Cela m'a procuré une joie profonde la nouvelle Thèse Doctorale de José Luis Saavedra. Cela me semble une excellente idée, nécessaire, je crois sincérement qu'il manquait une étude comme cela, qui aurait comme objectif d'approfondir avec rigueur, l'oeuvre de Notre Dame, entama à Garabandal le 2 juillet 1961. Nous avons tous la responsibilidé de propager ce qu'Elle nous a fait connaître !

Il me revient à la mémoire tant de grâces, tant de cadeaux; la chose la plus belle que nous ayons contemplé dans ce monde , cette expérience , impossible à décrire, à fixer dans mon âme une Foi sûre, pleine d'ésperance . Je remercie Dieu pour son choix et de cette occasion pour répeter le message que nous a recommandé Notre Dame

" Il faut faire beaucoup de sacrifices, beaucoup pénitence et il faut visiter souvent le Saint Sacrement, mais avant il faut être très bons. 

Et si on le fait pas viendra un grand châtiment, la coupe est en train de se remplir déjà, et si nous ne changeons  pas, arrivera un très grand châtiment"

Ce sont des paroles courtes,simples, pour cela qu'au début nous ne comprenions pas . On ne savait pas ce qu voulait dire " sacrifices et pénitence " et c'est pour cela que la Vierge nous interdisait de le dire, car il fallait que nous le comprenions nous d'abord et en faire , Elle même nous expliquait et nous enseignait en premier, avec une attention, une patience, une bonté, que seulement maintenant nous pouvons comprendre , je ne peux rien dire d'autre et de plus important que le message :

A la lecture de cette lettre, il semblerait que Mari Cruz soit sortie de ses doutes et des positions contradictoires passées, pour des causes attribuées à la pression de ses parents et du diable, et croit désormais à ce qu'elle a vu prônant même de diffuser les messages reçus ! 

Au jour du Miracle tout redeviendra totalement plus clair pour elle , selon Conchita

Bastiano

Merci Santiago