28 février 2018

Je ne cache pas que ce que dit le Cardinal met le coeur en joie, car enfin , est montré du doigt l'abus dont je parle souvent , citant la façon dans les petites recevaient la Sainte Hostie à Garabandal et Fatima par Saint Michel lui-même !

Il en est question aussi dans l'Antéchrist est dans mon Église , livre présenté ici, et où le Seigneur se plaint de cette hypocrisie envers son Eucharistie.

Le Préfet du Culte Divin montre au créneau..nul doute que ce qu'il dit sera attaqué par les promoteurs de la destruction programée des Sacrements ...

Jusqu'à quand les fidèles se rendront complices de cela ? Bien sûr il y a des ignorants trompés par certains dans l'Église , bien sûr il se trouve des rebelles, et des séduits ...Mais tout le monde doit tendre à la perfection.

"Nous devons repenser la façon de distribuer la communion"

"Bisogna ripensare il modo di distribuire la comunione"

Il Prefetto del Culto Divino, Sarah firma la prefazione di un libro in uscita oggi che svela forzature e sotterfugi con i quali è stata concessa la comunione sulla mano. E avverte: "Perché ci ostiniamo a comunicarci in piedi e sulla mano?

http://lanuovabq.it

 

Le Préfet du Culte Divin, Sarah signe aujourd'hui la préface d'un livre sortant qui dévoile des souches et des subterfuges avec lesquels la communion sur la main a été accordée. Et il met en garde: «Pourquoi persistons-nous à nous communiquer debout et sur la main?» C'est une question importante sur laquelle l'Église d'aujourd'hui doit réfléchir pour encourager une réflexion générale sur la façon de distribuer la Sainte Communion ». Comme, comment? En commençant par l'Ange à Fatima jusqu'à Saint Jean-Paul II et Sainte Mère Teresa de Calcutta, qui l'a reçu dans leur bouche et s'est agenouillé. La préface complète exclusivement pour le nouveau BQ.