23 mars 2017

 

Tiré de la pratique des Pénitents rouges de Nice ( voir lien ami )

PROMESSES ATTACHÉES À L’EXERCICE DU CHEMIN DE LA CROIX


Données par Notre-Seigneur au Frère Stanislas des Frères des Écoles Chrétiennes,
jeune novice qui mourut en odeur de sainteté à Bugedo, Espagne, en 1927.
La cause de béatification est introduite à Rome.
Le Maître des Novices réalisa très rapidement que le Frère Stanislas était choisi de Dieu et qu'il recevait
régulièrement des Messages du Ciel. Les confesseurs du Frère Stanislas, ainsi que des théologiens ont
reconnus ces faits surnaturels comme étant des actes insignes. Le directeur spirituel du Frère Stanislas lui
avait ordonné d'écrire toutes les promesses transmises par Notre Seigneur. Ces promesses étaient
destinées à ceux qui seraient assidus à la pratique du Chemin de Croix.
Nous conclurons en reconnaissant qu'il est donc avantageux du point de vue spirituel, pour nous et pour
tous nos frères d'être assidus à la récitation du Chemin de Croix non seulement en période de Carême
mais aussi en toutes périodes de l'année.


Grâces du chemin de Croix


1. Tout ce qu’on demandera en faisant le chemin de la croix, je l’accorderai.
2. Je promets la vie éternelle à tous ceux qui, avec des sentiments de compassion,
font de temps en temps, le chemin de la croix.
3. Je les suivrai partout pendant leur vie et je les secourrai spécialement à l’heure de la mort.
4. Quand bien même ils auraient des péchés plus que d’herbe dans les champs et que de sable
dans la mer, par le chemin de la croix tout leur sera effacé. .
5. Ils auront une gloire spéciale dans le Ciel, ceux qui souvent auront fait le chemin de la croix.
6. Je les délivrerai du Purgatoire, si toutefois ils y vont, le premier Mardi ou Vendredi après
leur mort
7. Je les bénirai à chaque chemin de croix, et ma bénédiction les suivra partout sur la terre, et.
Après leur mort, au Ciel pour toute l’éternité
8. À l’heure de la mort, je ne permettrai pas au démon de les tenter, j’enlèverai tout pouvoir au démon,
afin que les mourants reposent tranquillement dans mes bras.
9. S’ils font le chemin de croix avec un véritable amour, je ferai de chacun d’eux, un ciboire vivant
dans lequel je me plairai à répandre mes grâces.
10. J’aurai les yeux fixés sur ceux qui font souvent le chemin de la croix ; mes mains seront
Toujours ouvertes pour les protéger.
11. Comme je suis cloué sur la croix, ainsi je serai toujours avec ceux qui m’honorent fréquemment
en faisant le chemin de la croix.
12. Ils ne pourront plus se séparer de Moi, car je leur donnerai la grâce de ne plus pécher
mortellement
13. À l’heure de la mort, je les consolerai par ma présence et nous irons ensemble au Ciel, la mort
sera douce à tous ceux qui m’auront honoré durant leur vie en faisant le chemin de la croix
14. Mon âme sera pour ces âmes comme un bouclier protecteur, elle les secourra toujours.
Les fideles qui accomplissent le chemin de croix peuvent gagner :
1- Une indulgence plénière chaque fois (dans les conditions habituelles).
2- Ou en communiant en communiant ce jour la (toujours dans les conditions habituelles).
Il est nécessaire également :
1- De parcourir successivement les 14 stations, sauf pour les chemins de croix publique.
2- De le faire sans interruption notable.
3- De méditer la passion du christ.
Une indulgence plénière est accorde aux fideles qui (missel juin 1961) :
1- Le vendredi saint participe pieusement à l’adoration de la croix au cours de l’office liturgique solennel.
2- Accomplissent le pieux exercice du chemin de croix.

Bastiano