L'AMOUR DE JOSEPH POUR MARIE

Résultat de recherche d'images pour "saint joseph et marie"

Médiation :

Considérons l'amour que Joseph eut pour sa Sainte Epouse. Cet amour était basé sur tous les motifs naturels que nous connaissons, nous qui avons si souvent médité sur les excellences de la très Sainte Vierge, et qu'il nous suffira d'énumérer pour avoir une faible idée de l'amour qu'ils devaient faire naître dans le coeur du chaste époux de Marie.

Sans parler de la beauté virginale de ce lys d'Israël, il faut surtout remarquer avec saint Alphonse de Liguori que Marie était la créature la plus aimable, la plus douce, la plus pure, la plus obéissante qui ait jamais paru sur la terre. C'est Marie qui, parmi tous les hommes, parmi tous les anges même, a le plus aimé Dieu. Et nous savons combien Joseph appréciait la vertu. En la voyant éclater avec une telle magnificence en Marie, il sentait son amour augmenter à chaque instant envers celle dont le Ciel l'avait constitué l'époux et le gardien.

De plus Joseph se voyait aimé de Marie avec une délicatesse de sentiments qui le touchait jusqu'au fond de l'âme ; car, assurément, après Jésus, Joseph était le plus cher objet des affections de la Très Sainte Vierge. Elle chérissait son époux plus que toutes les créatures.

D'ailleurs, le saint patriarche considérait son épouse immaculée comme la bien-aimée de Dieu, choisie de toute éternité par le Tout-Puissant pour être la mère de son fils unique.

Figurons-nous, d'après tous ces motifs, quelle devait être l'affection du coeur juste et reconnaissant de Joseph pour une épouse aussi digne de son amour.

Résolution :

Offrir nos hommages et nos prières à la Très Sainte Vierge, en union avec les sentiments de Joseph envers Elle.

Exemple : la première église dédiée à Saint Joseph

Le vénérable Pierre Cotton, célèbre orateur et fervent religieux, eut, dès le jour de son ordination, une grande dévotion pour saint Joseph. Il ne laissa jamais passer le plus court entretien sans parler de lui, ni la moindre occasion sans chercher à répandre son culte.

C'est lui qui a eu l'honneur de faire ériger, près de la Place Bellecour, à Lyon, la première église que la France ait consacrée au chaste époux de Marie. On y voyait de nombreux et riches ex-votos qui rappelaient les grâces signalées et les miracles obtenus par l'intercession de ce grand saint. il eut le bonheur de mourir le jour de sa fête. Dans sa dernière maladie,Marie lui apparut et lui dit qu'Elle venait l'aider à bien mourir, en reconnaissance de sa sincère dévotion pour son chaste époux. (L'abbé Deidier, Mois de St Joseph à l'usage du clergé)