Pour ce mois de mars dédié à Saint Joseph, je vais essayer, chaque jour, de mettre en ligne de quoi honorer le père terrestre de Jésus, dont l'intercession est tellement efficace auprès de son Fils et de son épouse, la Vierge Marie. Il suffit simplement de la prier avec confiance, de lui confier nos soucis et même de lui écrire une lettre que vous aurez soin de poser à ses pieds. Il vous viendra en aide.

Ces textes sont tirés du livre "Le mois de Saint Joseph" d'après la spiritualité fervente de St Alphonse de Liguori.

1er mars

LE VOYAGE A BETHLEEM

Méditation :

Les hommes ne savent pas le don de Dieu qui chemine sur la route de Bethléem. Peut-être quelques brillantes caravanes passent à côté de la Reine du monde et du père nourricier de Jésus sans se douter de tant de grandeur. Si les regards de ces voyageurs superbes s'arrêtent sur le petit groupe, ce sont des regards de mépris et de pitié. Mais les princes des milices angéliques l'accompagnent avec respect et amour.

Oh ! Que j'aurais aimé me joindre à ces deux saints voyageurs sur la route de Bethléem ! Leurs entretiens devaient être si doux, si saints, si sublimes ! Avec quel respect et quel silence n'aurais-pas écouté les deux époux s'entretenir de la miséricorde de Dieu, qui envoyait son Fils sur la terre pour racheter le genre humain ! Marie et Joseph ne peuvent se rassasier de cette pensée qui les remplit de consolation et de reconnaissance ! Heureuses créatures sommes-nous, devaient-ils penser et dire entre eux, bien heureuses entre toutes d'avoir été choisies pour servir d'instruments à l'amour du Verbe éternel qui veut devenir le fils d'une mortelle, qui va paraître dans quelques instants sur cette terre d'exil, au milieu de cette vallée de larmes, afin de satisfaire pour les péchés des hommes, de les effacer au prix de mille souffrances et d'une mort douloureuse.

Oh saints voyageurs, permettez au plus humble de vos serviteurs d'unir ses hommages à ceux des anges qui vous accompagnent sur cette route glorieuse qui devait aboutir au salut du monde, à la naissance même du genre humain ! Communiquez-moi un peu de votre oraison fervente pendant ce trajet, de cette contemplation qui remplissait votre âme des plus célestes transports, à la pensée de la miséricorde et de l'amour du Verbe fait chair.

Résolution :

Faire de l'incarnation du Verbe le sujet de ses plus fréquentes méditations et oraisons jaculatoires.

Exemple : Le compagnon de route

La vénérable Jeanne Rodriguez, s'étant mise en voyage avec une religieuse, si vit tout à coup assaillie par une tempête effroyable qui la rendit comme incapable de continuer sa route. Un vénérable personnage leur apparut alors, qui se mit à les guider, en les entretenant de discours célestes et consolants. Par un prodige qui éclaira leurs yeux, la pluie qui tombait par torrents n'atteignit même pas leurs habits. Saint Joseph, car c'était bien lui, les accompagna jusqu'au terme de la route, et là, il disparut subitement. (Légendes franciscaines, 21 août)

 

Bon mois de Saint Joseph à toutes et à tous et que la volonté de Dieu s'accomplisse