8 février 2017

Mise au point 

Voici un extrait d'un message donné à une messagère bien connue maintenant 

Marie: «Oui, mon enfant, tu dois te préparer à vivre ce changement que les enfants de lumière vont vivre d’une façon spéciale. Ce sera un événement pour tous les enfants de la terre, mais vous, vous allez le vivre d’une façon différente. Ce qui pour les autres sera une occasion de confusion, de peur, de détresse, de grande crainte, pour vous sera la joie de sentir et d’entrevoir Celui que votre cœur aime. Oui, je te parle de l’illumination des consciences, ce que d’autres appellent l’avertissement. Continuez de réciter l’acte de contrition au fur et à mesure que vous en sentez le besoin et surtout dépêchez-vous d’aller au sacrement du Pardon pour recevoir le pardon de Dieu et les grâces qui en découlent. 

Ce terme l'illumination des consciences est ici employé par Marie, en disant que d'autres nomment ca l'Avertissement . Nous nous trouvons devant un problème que certains relativiseront en disant que c'est du pareil au même! Mais non ! Pas plus que :

Cchangement que les enfants de lumière vont vivre d’une façon spéciale. Ce sera un événement pour tous les enfants de la terre, mais vous, vous allez le vivre d’une façon différente. Ce qui pour les autres sera une occasion de confusion, de peur, de détresse, de grande crainte, pour vous sera la joie de sentir et d’entrevoir Celui que votre cœur aime

Oh je sais que je vais contrarier les " fans " de certains messagers ou messagères, mais tant pis, ici j'avais déjà mis un article sur " la Conscience "

http://lavoieduciel.canalblog.com/archives/2014/11/11/30935863.html

Alors voyons un peu ce qui est dit ici et ce qui a été dit à Garabandal par la Sainte Vierge également au sujet de l'avertissement aux petites et recueilli par le Père Laffineur pionnier des apparitions et divulgations dans le monde.

 

"Voici par écrit l'Avertissement qui me fut donné par la Sainte Vierge quand j'étais seule aux Pins, le 1er janvier de cette année. Je transcris fidèlement le texte tel que je l'ai reçu".

 

L'AVERTISSEMENT

 

L'Avertissement que la Vierge va nous envoyer. 
C'est comme un châtiment. Pour rapprocher les bons davantage de Dieu, et pour avertir les autres. 
En quoi consiste l'Avertissement, je ne puis le révéler. La Vierge ne m'a pas dit de le dire. Ni rien de plus. 
Dieu voudrait que grâce à cet Avertissement. NOUS NOUS AMENDIONS ET QUE NOUS COMMETTIONS MOINS DE PECHES CONTRE LUI. 
Comme je demandais à Conchita si cet Avertissement causerait la mort, elle écrivit immédiatement en note: 
"Si nous en mourons, cela ne sera pas le fait de l'Avertissement lui-même, mais bien de l'émotion que nous ressentirons en voyant et en sentant l'Avertissement".

 

Conchita s'explique longuement avec une dame espagnole:

 

— Conchita, une comète s'approche de la terre. Ne serait-ce pas cela l'Avertissement?

 

— J'ignore ce qu'est une comète. Si c'est quelque chose de la volonté des hommes je réponds: non. Si c'est quelque chose que Dieu fera, c'est bien possible.

 

La dame continue:

 

"Nous sortons vers l'église et Conchita me prend par le bras.

 

Conchita, prie pour moi, j'ai très peur.

 

— Oh! oui l'Avertissement est très redoutable! Mille fois pire que les tremblements de terre.

 

Elle pâlit.

 

— Quelle est la nature de ce phénomène?

 

Ce sera comme du feu. Il ne brûlera pas notre chair, mais nous le ressentirons corporellement et intérieurement. Toutes les nations et toutes les personnes le ressentiront de même. Aucun n'y échappera. Et les incroyants eux-mêmes éprouveront la crainte de Dieu.

 

Même si tu te caches dans ta chambre et fermes les volets, tu n'échapperas pas, tu ressentiras et tu verras quand même. Oui, c'est vrai. La Sainte Vierge m'a dit le nom du phénomène.

 

Ce nom existe dans le dictionnaire (espagnol). Il commence par un "A". Mais elle ne m'a pas dit de le dire ou de le taire.

 

— Conchita, j'ai si peur!

 

Souriante et affectueuse, Conchita presse le bras de son amie.

 

Oh, mais après l'Avertissement, tu aimeras beaucoup plus le Bon Dieu.

Alors la différence est frappante, même si il faut faire un petit effort.

Conchita  ne dit pas à cette femme catholique et pratiquante, que pour elle, l'avertissement sera une illumination de la conscience, ni que parce qu'elle est pratiquante, elle sera dans une certaine joie pour voir et sentir Dieu. Mais que personne n'y échappera, bons ou mauvais ou incrédules tous auront la crainte de Dieu , que c'est pire que mille tremblements de terre etc ...

Ensuite, et  seulement après l'avertissement , nous aimerons mieux le Bon Dieu 

Personnellement, j'y vois donc un léger problème, et une grosse différence.

Alors moi, dans ces cas là, je reviens à la source connue de par le monde entier au sujet des propos sur l'avertissement. Et cela dit que tous, grand et petit, nous aurons peur, nous serons effrayés , nous serons dans la confusion etc ...Toutes les nations et toutes les personnes le ressentiront de même.

Aucune distinction entre bons et d'autres . La seule solution, est d'être en état de grâce pour arriver à cet événement le mieux préparé possible . 

Après, en effet, mais seulement après, notre conscience éclairée par ce que Dieu nous aura montré dans notre âme, et ce que cette âme toute illuminée projettera, nous aimerons mieux Jésus pour la grâce reçue de connaître, avant notre mort, ce mini jugement particulier, et nous saurons mieux faire la différence entre le Bien et le Mal; tout le monde sera à cette enseigne, mais, à mon avis, malheur à qui arrivera endurci et ne profitera pas de ce moment pour prononcer son " FIAT "...Il ne restera plus que le Miracle ...Encore faut il qu'ils puissent y assister s'ils ont refusé cette unique Grâce ...

Souhaitons le, et prions pour les âmes endurcies ...!

J'espère que, en relisant le lien sur la conscience, les paroles des petites de Garabandal et mon explication chacun ne fera plus cette confusion ...

Enfin et pour finir, comment la Sainte Vierge qui à elle-même appellé cet événement Avertissement ou Aviso en Espagnol , pourrait laisser entendre qu'en fait cela s'appelle illumination des consciences , et que d'autres auraient surnommé cela Avertissement ? 

Le Ciel ne se trompe pas, on appelle un chat un chat, et Avertissement , Avertissement

La Sainte Vierge ne  peut pas changer sa dénomination de l'avertissement des années après, même en s'adaptant à son ou sa messagère ... 

Il ya donc confusion sur certains propos qui demandent à être changer afin de ne pas mettre la charrue avant les boeufs, sous entendu , l'illumination des consciences a la place de l'avertissement , et la dite conscience avant l'âme

Tout se passera dans l'âme dans un face à face avec Dieu, et au réveil, ou au sortir de cete sorte de ravissement  la conscience éclairée sera bien illuminée ( enfin l'ordre chronologique une fois rétabli ) pour faire la différence entre avant et après .

L'avertissement, si je connaissais pas le chatîment à venir , je croirai que 

C'est important !

Allez pour finir les propos de Conchita à méditer:

 

Conchita s'adresse à un de ses confidents:

 

Nous allons avoir à subir un jour un désastre horrible. Dans toutes les parties du monde. Personne n'y échappera. Les bons pour se rapprocher de Dieu, les autres pour qu'ils s'amendent.

 

Il est préférable de mourir plutôt que de subir pendant cinq minutes seulement ce qui nous attend".

 

(Rappelons-nous ici les paroles à Angelita sur la durée de l'Avertissement: muy poco, très peu de temps!)

 

"— Nous pouvons le subir aussi bien de jour que de nuit, que nous soyons au lit ou non.

 

Si on en meurt, ce sera de peur.

 

Je pense que le mieux serait d'être à ce moment-là dans une église, près du Saint-Sacrement. Jésus nous donnerait des forces pour nous aider à le subir".

 

Ici l'interlocuteur intervient:

 

— Lorsque nous verrons cela venir, nous irons tous à l'Eglise.

 

— Je pense que ce serait, en effet, le mieux; mais peut-être tout deviendra-t-il ténèbres, et ne pourrons-nous pas nous y rendre.

ON VERRA QUE L'AVERTISSEMENT NOUS ARRIVE A CAUSE DE NOS PECHES.

 

Il peut se produire d'un moment à l'autre, je l'attends tous les jours.

 

Si nous savions ce que c'est, nous serions horrifiés à l'extrême". L'interlocuteur intervient une seconde fois:

 

— Pourquoi ne le publies-tu pas pour que les gens qui montent au village le sachent?

 

— Je suis fatiguée de l'annoncer, et le monde n'en fait aucun cas.

Toutes les petites ont parlé de l'avertissement et l'ont décrit pareillement quant à sa nature ( Jacinta en connait les détails gardés par elle ) sa durée, et ses effets .

 

Je fais mienne cette dernière phrase de Conchita !

Bastiano