18 décembre 2016

Pas de miracle cette année, le prodige de la liquéfaction ne s'est pas produit avant hier 16 décembre !

Milagro de San Genaro (LaPresse)

 

Les fidèles y voient un mauvais présage.

 Le  miracle de San Gennaro ne s'est pas renouvellé cette année à Naples. A  19h15  l'ampoule était dans le reliquaire protégée par un boîtier en verre dans la  chapelle du Trésor de San Gennaro Duomo qui est restée fermée. 

Le jour du «miracle laïque»   le sang du Saint patron ne s'est pas liquéfié . Avant de fermer le médaillon Mgr  Vincenzo De Gregorio  , abbé de la chapelle, face aux fidèles , il a dit: ". Nous ne devons pas penser à des catastrophes et des calamités. Nous sommes des gens de la foi, et nous devons continuer à prier. "

La nuit dans la cathédrale a été suivie par des représentants de la délégation de San Gennaro, Comité San Genaro et le commissaire Marino.  Dans la matinée, on a procédé à l'ouverture de la chapelle du Trésor où la relique du saint patron de Naples est enregistrée et les gens ont commencé à réciter les prières

. Mais le sang conservé est resté compact. La même chose est arrivée à 16h30 , lorsque le «miracle» devrait s'opérer 

Le "miracle" de la liquéfaction du sang de San Gennaro devrait avoir lieu  trois fois par an:

 Le 19 Septembre ,  jour du martyre du saint patron de Naples, le 16 Décembre  ( l' anniversaire de l'éruption du Mont Vésuve en 1631, quand il est dit que le saint a arrêté la lave à la périphérie de la ville) et le  samedi avant le premier dimanche de mai,  date de la translation de son corps. Mais pas toujours la liquéfaction se produit, ou elle se produit plus tard, ou plus tôt du moment culminant de la procession. Tous ces Signes tout, étant considérés comme mauvais

 L' histoire récente montre plusieurs  cas  de  défaut de liquéfaction. 

En Septembre 1939 et 1940, par exemple, coïncidant respectivement avec le début de la Seconde Guerre mondiale et l'entrée de l' Italie dans le conflit; en Septembre 1943, date de l'occupation nazie; en Septembre 1973 année où le choléra propagation à Naples et en Septembre 1980, le tremblement de terre de l' Irpinia. Toutes ces dates étaient en quelque sorte dramatiques. Et dans les siècles passés, les jours où le miracle n'a pas eu lieu, a coïncidé avecdes sieges de Naples, des éruptions et des plaies.

  Dans de rares cas, le sang se liquéfie à d' autres moments que la date indiquée.

 Il est arrivé, par exemple,  en 1799. Le 23 Janvier, le général de  Napoléon,Jean Etienne Championnet entra victorieux à Naples, qui est tombé après la résistance opiniâtre de ses citoyens. Les Italiens avaiant alors très mauvaise réputation. 

Il y avait même ceux qui les pensaient  antéchrists par le dévergondage des soldats. Championnet, pour apaiser le peuple, a ordonné au clergé d'ouvrir des églises et de prêcher en faveur de la paix et l' ordre.

 Donc , le lendemain , les gens ont procédé à leurs prières dans le Duomo. Dès que lampoule était dans les mains de l'officiant, se produisait le miracle de la liquéfaction du sang de San Gennaro. L'étonnement envahit les gens  présents et ne tarda pas à parcourir l' ensemble de la ville, parlant de  l' événement «anormal». Aujourd'hui encore on l'appelle le  miracle de Championnet. 

Attendons la suite bonne ou mauvaise ???

Bastiano