6 Décembre 2016

Voici ce que j'écrivais il y a trois ans le 8 avril 2013.

François, M'aimes tu ?

Et voici qu'apprenant de l'Apôtre des Apôtres, Sainte Marie Madeleine, que Notre Seigneur venait de ressusciter, Saint Pierre et Saint Jean se mirent à courir vers le tombeau...

L'Evangile nous dit que Saint Jean arriva le premier et, s'arrêtant à l'entrée du Sépulcre, il attendit avant d'y pénétrer que Pierre arrive, et il s'effaça pour laisser le Prince des Apôtres découvrir le grand miracle opéré par la Sainte Trinité.

Que faut - il en penser?

Il semblerait que le sens de la Hiérarchie, du temps de la primitive Eglise était grand, du moins, bien compris chez l'Apôtre
de coeur , le bien aimé de Notre Seigneur.

Pierre le roc, pierre sur laquelle Jésus a décrété qu'il bâtirait Son Eglise... Jean l'Apôtre, qui reposa sur le Sein du Fils de Dieu fait Homme, et dont les rayons de la Sagesse Divine pénétrèrent son coeur d'un tel amour, qu'il fût le seul au pied de la Croix de tous les Apôtres qui pourtant connaissaient et aimaient Jésus, à percer le mystère Divin de son regard d'aigle de Patmos.

Saint Jean donc, ce matin de la Résurrection, son coeur débordant d'Espérance, de Foi et de Charité, s'efface devant l'Autorité de Pierre ...

Alors tout ceci m'amène à cette réflexion : Doit-on au nom de la charité fraternelle en oublier les fondements de la Vérité première, qui est de ne pas omettre que l'Eglise repose sur la Primauté de Pierre? Sur l'institution de la Papauté?

Notre Seigneur n'a t-il pas choisi Pierre pour paître ses brebis bien que celui-ci se devait d'être serviteur et ami?

Saint Pierre a été mis à la tête du troupeau, et Saint Jean malgré tout l'amour qu'il avait pour Jésus, s'en est souvenu à l'entrée du Saint Sépulcre.

Le devoir de charité lui commanda de respecter l'institution de Notre Seigneur Jésus christ, et l'homme qu'incarnait Pierre dans sa personne, à savoir le chef de L'Eglise universelle.

La Papauté est aussi le roc de L'Eglise, cette Eglise bâtie par Notre Seigneur, au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit , cette Eglise qui existe Grâce au "Fiat" prononcé par La Sainte Vierge Marie , Mère de l'Eglise, cette Eglise, une, sainte, catholique , apostolique, et Romaine, se doit de subsister à travers Pierre.

Saint Paul, reprocha l'attitude de Saint Pierre, qui craignant les juifs , se compromettait avec eux ...

De toujours, les ennemis de L'Eglise ont jalousé et combattu la Primauté de Saint Pierre, autrefois, ces ennemis étaient en dehors de L'Eglise, mais aussi comme le dit Saint Jean :

"Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n'étaient pas des nôtres ;
car s'ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous ; mais ils en sont sortis, afin qu'il soit manifeste que tous ne sont pas des nôtres."


Ce qui m'amène à repenser à une révélation privée en 1996 : ( voir prophéties à Bartholomaeo)

"Cette Eglise s'acoquine avec d'autres églises qui m'ont rejeté pour suivre leur doctrine et veulent assujettir mon institution à la leur, je ne leur permettrais pas de scandaliser encore mes brebis plus longtemps..."

Et plus tard en 2007 :

"Ne te méprends pas, ce qui arrive est une apostasie, sous couvert de charité ils vendent mon Saint Sacrifice."

Alors, si ce qui est dit là est vérité, qu'elle doit être le devenir de l'institution de Notre Seigneur Jésus Christ s'il ne veille et ne l'empêche?

Il est à craindre que, si par souci d'oecuménisme et d'unité à tout prix, on laisse de côté la primauté de Pierre et le pouvoir des clés, pour n'être qu'un frère parmi les frères, que l'institution papale ne devienne qu'un symbole, que l'ennemi, une fois Notre Seigneur écarté du Père afin que l'entente se fasse pour les trois religions monothéistes autour du Dieu d'Abraham, que l'ennemi donc , prenne possession du Corps de l'Eglise physiquement, matériellement, que la place sera laissée toute préparée au Fils de Perdition;

La vieille maxime "Touche pas à mon Pape" devra reprendre la route menant à Rome, si le centre de la Chrétienté et du Catholicisme en particulier se trouvera toujours là...

L'Evêque de Rome en ce temps là se montrera t-il anti-pape qu'il ouvrira la porte à des fins unitaires, (louables sans aucun doute) à l'abomination de la désolation dans le lieu saint?

Fasse le ciel que non afin que la Foudre cette fois , ne détruise pas Rome !

L'Eglise continuera t-elle à respirer au travers du seul poumon de François ? Viendra t-il se greffer ce deuxième poumon qu'est l'Orthodoxie?

Le seul chirurgien qui peut opérer ce miracle est Notre Seigneur Jésus , si telle est sa Volonté , que sous cette forme soit reconstruite Son Eglise...

L'Eglise à débuté dans le Sang , Elle finira dans le sang...
https://gloria.tv/article/JmXvwsYYrt2F6eQmTDt7fTRH8

Bastiano