1 juillet , Fête du Précieux Sang 

TRAITÉ DES DEVOIRS DES PRÊTRES ET DES OBLIGATIONS DES SOLITAIRES.

Voulez-vous savoir ce que Dieu vous demande?

Ayez de la prudence, de la justice, de la tempérance, de la force : c'est par là que vous arriverez au ciel.

Il n'est rien de plus précieux que ce collier ni rien de plus beau que ces perles: outre qu'elles vous pareront de toutes parts, elles se changeront en un bouclier qui vous mettra à couvert.

Contenez aussi vos oreilles et votre langue, c'est-à-dire ne médisez point des autres et n'écoutez point les autres médire.

« Vous avez parlé étant assis contre votre frère, et vous avez déshonoré le fils de votre mère, » dit David ; « vous avez fait toutes ces choses, et je nie suis tenu dans le silence; vous avez cru que je vous ressemblerais, mais je vous accuserai et vous ferai paraître devant vos yeux tel que vous êtes. »

Ne soyez donc point médisant; prenez garde à ce que vous direz. et sachez que votre conscience vous accuse de ce que vous reprenez dans les autres, et que l'on vous trouvera coupable des crimes que vous leur imputez.

Ne prétendez point vous excuser en disant que vous ne parlez qu'après un autre, car rarement on raconte ce qu'on n'a pas été bien aise de savoir; on ne lance point une flèche contre une pierre, ou elle rejaillit contre celui qui l'a lancée.

Qu'un médisant apprenne à se taire en voyant que vous ne l'écoutez pas volontiers. « Ne vous mettez point parmi les médisants,» dit Salomon, « car leur perte arrivent tout d'un coup. » Et qui sait si les uns et autres n'y seront point enveloppés, c'est-à-dire, ceux qui médisent et ceux qui les écoutent? Enfin, comme votre ministère vous oblige à visiter les malades, à savoir où demeurent les femmes vertueuses, à connaître leurs enfants et à garder fidèlement les secrets qui vous seront confiés par des personnes honorables, il est de votre devoir non-seulement de veiller sur vos regards, mais encore sur vos paroles. Ne parlez donc jamais de la beauté d'une femme, et que par votre moyen on ne sache point en une maison ce qui se fait dans une autre.

Hippocrate, avant que de recevoir ses disciples, les engageait par un serment à garder le silence, et leur prescrivait une manière de marcher, de s'habiller et de vivre.

Prions pour les Prêtres qui manquent à leurs devoirs et qui ont charge d'âmes

TRAITÉ DES DEVOIRS DES PRÊTRES ET DES OBLIGATIONS DES SOLITAIRES.

http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/jerome/mystiques/027.htm

Bastiano