25  juin 2016

 

 

Le 8 août 1961 se trouvait à Garabandal un Prêtre Jésuite, Luis Maria Andreu. Il était  un des frères arrivé en premier, et eu l'honneur de voir le miracle par anticipation ( on le voit sur la vidéo )

Le P. Ramon arriva pour le 18 octobre apprenant qu'il y aurait un message, et son autre frère de Caracas vint plus tard .

Ils étaient montés au village par curiosité et prirent des notes pendant les extases . Le P. Ramon notamment fut en contact avec le P Laffineur avec des échanges de lettres sur les apparitions.

L'un d'entre eux, le P Luis Maria célébra la messe ce jour là à la demande du curé du village Don Valentin Marichalar , tous furent recueillis durant cette messe de manière très forte .

La maman dans le couvent des salésiennes .

Les petites furent en extase le soir , les Frères Andreu suivirent jusqu'aux pins , un chapelet confié à Mari Loli par le Fr. Luis fut perdu dans la descente mais la Sainte Vierge lui montra l'endroit et le lendemain il fut retrouvé exactement à cet endroit ; le Père demanda à le remettre à son frère , s'il ne devait plus être là...

En effet ce soir il devint le 5éme visionnaire ! il vu le miracle par anticipation en s'écriant : Miracle ! Miracle ! Miracle ! Miracle !

C'était la fête de St Jean Marie Vianney , le curé d'Ars dans le calendrier liturgique de cette époque , puis mourut de Joie vers 4h du matin en disant peu avant : " C'est le plus beau jour de ma vie ! Quelle chance d'avoir une Mère comme ça au ciel ..."

Comme tout le monde le sait , l'endroit où il vit le miracle et le lieu d'apparitions de la Sainte Vierge aussi et de Saint Michel , cet endroit comportait 9 pins , plantés là du temps du Grand Père de Conchita par des jeunes communiants ...

Le pin dit de " Luis Maria Andreu " ( représentant pour moi L' Église  car il se trouvait là durant certaines apparitions et locutions dont je vous parlerais plus loin, ) reçu la foudre il y a déjà quelques années ....

Ce fut pour beaucoup un signe pour l'Église ...Mais même en partie desséché il tenait bon ...

Cet Hiver nous étions là , une grosse tempête de vent a fini par le faire tomber en début d'année ...

Doit on y voir un autre signe symbolique pour le devenir de notre Église ...?

Reste donc que huit pins en vie ....8, chiffre symbolique également .

Laissez moi vous parler de cette famille Andreu , dont voici quelques photos à part celles ci dessus présentées :

   

P. Luis, Ramon et Marcellino lisant un message de Conchita, le second de 1965

Voici la famille !

 

 

La famille Andreu se compose de six enfants, dont quatre sont des jésuites:

Alejandro, un missionnaire au Venezuela; Ramon, qui est mort en 2005; Luis, qui est décédé le 9 Août, 1961; et Marcelino, un missionnaire à Formosa. Mme Andreu ( M a r t a L u i s a ) , la mère des prêtres, qui avait donné à Dieu quatre de ses enfants, a pris l'habit de Salesiènne le 19 Mars 1962, et a fait sa profession solennelle le 19 Mars 1965, ses fils étaient présents à la demande du pape Paul VI.

La mort du Père Luis María Andreu est l'un des points de référence les plus importants dans l'histoire de Garabandal. Père Luis était un professeur de théologie à la faculté que la Compagnie de Jésus avait dans la province de Burgos.

 

l'histoire du Père Luis Maria Andreu ne finit pas ici. Comme Conchita le dit dans son journal, les filles affirment avoir parlé avec lui pendant l'une de ses extases. Selon les voyantes qui étaient en pleine lumière de leurs propres visions, et, semblant sortir  de la lumière, la voix du Père Luis fut entendue. Les filles dirent ceci,  comme suit:

 

«On l'entendait , mais on ne le voyait  pas. ils nous parlait et nous donner des conseils. Il nous a dit certaines choses pour son frère Ramon Maria Andreu et nous a fait prier l'Ave Maria en grec ".

 

À l'occasion, de ce dialogue prodigieux, son frère, le Père Ramon qui  avait  entendu cette version étrange fut décu, pensant qu'elles étaient  dans un état maladif du à une extrême sensibilité, où les filles, affectées par la mort de son frère, en disant maintenant qu'elles  parlaient avec lui, comme elles le faisaient auparavant avec la Sainte Vierge. Mais la surprise du Père Ramon fut grande quand il a entendu le dialogue des filles dans un parfait état d'extase. En effet, le Père lui-même Ramon dit le texte suivant:

 

«Je suis allé voir les filles en extase et entendu les conversations avec le Père Luis. Après un certain temps, je ne savais plus que penser. J'ai été vraiment choqué: les filles répétaient devant moi les paroles de leur vision, et je les ai entendues raconter la mort de mon frère et le développement des funérailles ... à une autre occasion, j'ai entendu les filles en extase dirent que mon frère Luis mourut sans ayant fait sa profession de vœux, ce qui était vrai. Il a aussi parlé de moi et de mes vœux: elles savaient  la date précise, l'endroit exact où ils ont été faits, le nom du jésuite qui avait fait en même temps que moi. Comprenez mon étonnement, ma stupéfaction, avec cet enchainement précis de détails rigoureusement exacts , alors que  je savais de façon certaine que les filles ne pouvaient pas avoir connaissance d'eux, au moins humainement ... J'ai également entendu l'une d'elle réciter l'Ave Maria en grec. "

  

 

 le P . Luis voyant le miracle et son enterrement .

Tout comme Conchita possède le voile du Saint Padre Pio, Jacinta reçu celui du P Luis Ramon Andreu qui fut un temps son confesseur:

 

Le Père Luis Maria vint plusieurs fois parler après son décès aux petites, Conchita expliqua qu'il leur dit la traduction en Français des prénoms Jacinthe, Mari Loli, Mari Cruz et de Conchita dont son prénom est Maria conception , prénoms dont les significations sont expliquées dans mon livre " Le mystère des apparitions de Garabandal " écrit en partie par ma maman et moi-même.

Il leur fit chanter en Français , " Espoir Espoir dans le ciel étoilé apparaît notre Mère ( chant des apparitions de Pont Main ) 

Il les appelait chacune par leurs prénoms, il leur appris des mots en Français, Anglais, Allemand et à prier en Grec ...

Il faut y voir l'union de toutes les églises un jour, revenant dans la Maison Mère de notre Église Catholique ...

Le P. Luis Maria Andreu fut donc surnommé le cinquième visionnaire , son corps devrait être retrouvé incorrompu le lendemain du Miracle

Ps : le P. Ramon mourut en 2005 à Los angeles, Jacinta lui fit embrasser la croix qu'elle avait en extase, et qui l'avait guéri après l'accident de voiture en arrivant en 1961 . Il versa quelques larmes . Il repose dit-on au sanctuaire de Loyola 

Fraternellement

Bastiano

Merci à Santiago et à Peter