10 avril 2016

0704_jeudiSaint003

 

Le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, le cardinal Robert Sarah, a présenté le livre de Dom Nicola Bux « On ne plaisante pas avec les sacrements » (Non si scherza con i sacramenti Éd. Cantagalli), jeudi 7 avril.

con i sacramenti non si scherza

Il a déclaré que

« les sacrements font aujourd’hui l’objet d’abus et de déformations ».

La faute reviendrait aux « mauvaises décisions prises délibérément par les prêtres ».

« Comment imaginer que l’on puisse jouer avec la présence de Dieu ? ».

Rejoint par le cardinal Raymond Burke et l’économiste Ettore Gotti Tedeschi, le cardinal Sarah dénonce les abus faits aux sacrements.

« nous avons assisté à des déformations de la liturgie à la limite du supportable » alors que « les sacrements sont des signes efficaces, des remèdes qui nous relèvent du péché ».

« Le besoin se fait sentir de les comprendre, de les expliquer à nouveau, en raison de déformations et de mauvaises décisions prises délibérément par de nombreux prêtres qui jettent la confusion parmi les fidèles »

Les grandes tablées du Jeudi Saint, telles qu’illustrées par la photo en haut de cet article, existent toujours dans de nombreuses églises en France…

http://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/breves/sacrements-aujourdhui-lobjet-dabus-de-deformations