En ce qui concerne le mandat missionnaire de l’Église par rapport au judaïsme, le texte souligne que les catholiques s’abstiennent de toute tentative active de conversion ou de mission vis-à-vis des juifs.

L’Église ne prévoit aucune mission institutionnelle à leur égard. Le document n’élude pas les dossiers politiques : la paix qui tarde à venir en Terre Sainte et la situation des communautés chrétiennes en Israël, des minorités qu’il faut protéger. De manière générale, la liberté religieuse doit être garantie par les autorités civiles. C’est une condition du dialogue interreligieux. Enfin, juifs et chrétiens doivent œuvrer ensemble pour un monde meilleur, s’engager côte à côte en faveur de la justice, de la paix et de la protection de l’environnement, collaborer dans le domaine humanitaire. En tant que fils d’Abraham, ils sont appelés à être une bénédiction pour le monde.

Le document intégral est à lire en cliquant sur ce lien.

Devant les journalistes, dans la salle de presse du Saint-Siège, le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l'Unité des chrétiens (dicastère qui inclut dans ses prérogatives les rapports avec le judaïsme), a reconnu que la prière catholique pour le peuple juif le vendredi saint, prévue pour le rite extraordinaire, est mal perçue par les juifs. On peut utiliser la prière du rite ordinaire qui n’engendre pas de malentendus.

Franchement ! De qui se moque t-on ?

Je suis la Voie, la Vérité et la Vie. Personne ne peut aller au Père autrement que par moi. (Jn 14,6) 

Ils lui répondirent :

‘Nous avons un seul Père, Dieu.’

Jésus leur dit :

‘Si Dieu était vraiment votre Père, vous m’aimeriez, car je suis venu de Dieu et je suis ici de sa part. Vous avez pour père le diable .

Celui qui est de Dieu écoute les paroles de Dieu. Mais vous n’êtes pas de Dieu et c’est pourquoi vous ne m’écoutez pas’ (Jn 8,41-47) 

Je le pense de plus en plus ... le reniement est grand dans l'Eglise, et donc cette année de la Miséricorde, les prêtres avec galons ou pas, devraient se l'appliquer, car quand on lit cela,et les autres déclarations en haut lieu, y compris celles du  Pape qui ne plaît qu'aux endormis dans un profond sommeil spirituel, et déboussolent les vrais fidèles ayant gardé la Foi de leurs pères, on se dit , que les châtiments ne cesseront pas tant que la seconde personne de la Sainte Trinité sera reniée !

http://www.news.va/fr/news/le-vatican-sinquiete-dune-resurgence-de-lantisemit