12 / 11 / 2015

Suite à la plainte légitime d'un fidèle de ce blog, au sujet d'un propos émanant d'un webmaster d'une association connue, traitant de " fou" le Prêtre de Garabandal, montrant par là l'oubli du respect que la Sainte Vierge a demandé pour le sacerdoce,( même si l'homme Prêtre peut avoir des faiblesses ... ) Je tiens à rectifier certains propos du dit webmaster de ce site public me concernant afin de démontrer l'aveuglement dans lequel il se trouve, lui qui se sent concerné dans tout ce que j'ai écrit .

Voici ce qu'on peut lire venant de cette personne :

" je vais vous donner à nouveau des raisons de me critiquer car je ne retirerai rien de mes propos."

Je vous laisse témoins de l'endurcissement de ce Monsieur ...

Au sujet toujours du Prêtre voici ce qu'il écrit :

" En 2008, m’avait affirmé devant témoins que « il fallait suivre l'Église, même si elle se trompait ! »

Je rappelle que c'est tout l'enseignement de la Sainte Vierge à Garabandal ! Lorsque l'Évêque a demandé de fermer les portes de la petite église, à cause des personnes assistant aux extases qui en arrivaient à manquer de respect,  Notre Dame de Garabandal a fait arrêter les petites en extase devant la dite porte, et même dire aux petites qu'elles devaient obéir à L'Eglise et à L' Évêque ainsi qu'a ses parents avant Elle !  Les extases continuant pour autant, ailleurs ...Il y a donc des moyens sans désobéir, de résister et combattre les erreurs ..

Malgré tout, il permettait à nos prêtres de célébrer la Sainte Messe de Saint Pie V dans l’église du village jusqu’au jour où…" ...

"A partir du moment où François a été installé sur le trône de Saint Pierre, il nous a fermé les portes, après avoir encaissé, sans vergogne, plus de ...... € de collecte de la part de nos inscrits pour la restauration de l'Église." 

Jusqu'au jour Où... L'Évêque précédent, Mgr Zamora a demandé a Don Rolando de ne plus l'autoriser ...Ce qui est ... Abusif... Ce Monsieur ne le sait pas mais , comme je demandais des explications à l'Évêque de Santander et à son vicaire Général , la réponse qui m'a été faite fut la même qu'au responsable de cette Association !! J'ai donc, et la lettre et la réponse qui a été faite à ce Monsieur , mais par respect pour les abonnés de cette association, je ne retranscrirai pas ici ce qu'en pense, du procédé en question, et dans quels termes, L'Evêché, notamment au sujet des "dons " , dont je rappelle qu'avec l' accord de Don Rolando , j'ai averti tous les centres et sites parlant de Garabandal , y compris le webmaster de cette association , no comment ... J'ai rappelé à L'Évêque et au Vicaire que ce refus de célébrer la messe dans le rite extraordinaire était contraire au  "Motu Propio " de Benoit XVI datant de 2007 et autorisant celle-ci y compris dans les lieux de pèlerinage ...silence gêné de L'évéché ..., j'ai la aussi, à disposition, les preuves de ce que j'écris ...

" nous avons appris que le « bon curé » était venu trouver Sari, sœur de Mari-Loli, pour la menacer des pires représailles si elle maintenait son autorisation !!!" 

Ayant eu Sari au Téléphone, elle dément avoir été "menacée de représailles", mais juste avertie, reste obéissante et le signalera aux pélerins ...

"Si ce n’est pas de la folie chez cet homme, qu’est-ce, d’après vous ? Une possession ???" 

Je répondrai pour ma part en désapprouvant ses propos excessifs : Ni folie , ni possession , mais Obéissance à son supérieur cher Monsieur...

" Quant au webmaster qui s’est empressé de publier la question et la réponse qu’il y a faite, il avait déjà mis en garde contre notre association, sans vraiment nous nommer, parce que nous vendions le livre « Avertissements de l’au-delà à l’Eglise contemporaine, aveux de l'enfer ".

Erreur ...

le " Webmaster ( donc moi-même ) à certes mis en garde contre certains propos du dirigeant de cette Association mais pas contre l'Association ...Un peu fatigué , je l'avoue de devoir redresser sans cesse, et redorer le blason des apparitions de Garabandal; à cause de propos excessifs ,que justement ses abonnés recevaient par la "lettre aux abonnés", dont ils m'en faisaient part au téléphone ; voulant même se désabonner, ce à quoi, je redonnant à César ce qui est à César et a Dieu ce qui est à Dieu je précisais que, malgré les défauts de la dite personne , il avait le mérite de parler de Garabandal ! 

Au sujet de ce livre,  j'ai suivi les recommandations d'un lieutenant du P Laffineur qui demandait de s'en méfier car les démons peuvent mentir même pendant certains exorcismes ... Ce Prêtre était le P De Bailliencourt. Propos redits aux responsables de La Fraudais ...

Enfin pour finir, et je m'en excuse par avance pour cette mise au point en public, je remercie cette "amie" de suisse qui a rapporté les faits à ce Monsieur, et qui se prénomme Régine. Elle me permet de clarifier certaines choses...

Avec cette dernière phrase émanant de cet homme, je crois que tout le monde sera éclairé sur ce qu'il pense de lui-même :

C’est au Bon Dieu et à lui seul que nous devrons rendre des comptes et nous verrons qui aura emmené le plus grand nombre de Pèlerins à San Sebastian de Garabandal pour assister au Grand Miracle.

Personnellement , je peux lui donner la Réponse : La Sainte Vierge ...! 

Je réitère ici donc, qu'il faut combattre l'erreur en évitant de tomber dans l'endurcissement, pour ne pas se retrouver schismatique, volontairement ou involontairement .

Le plus grand discernement est demandé afin de ne pas se tromper, ni d'ennemi , ni de combat .

Travaillons à faire connaître l'enseignement de L'Eglise et de sa tradition, les messages donnés à Garabandal, qui ne font, comme disait Mgr Beitia, que rappeler l'enseignement de toujours dans L'Eglise.

Comme quoi, en réponse à Pierre qui demandait l'unité entre les Garabandalistes afin de donner plus de poids aux messages de Garabandal, le chemin semble encore long tant que l'on fera passer l'ego avant de mettre en pratique ce que nous demande la Sainte Vierge à Garabandal. Mais ne désespérons pas !

 

Bastiano