vendredi 6 novembre 2015

IL y a 142 jours j'écrivais ceci :

http://lavoieduciel.canalblog.com/archives/2015/06/17/32228273.html

J'ai lu donc grâce à mon ami de Garabandal que le journal El Diario à sorti un article le 25 octobre avec les déclarations de Mgr Monge , ahurissant article, et propos qui ajoute à la confusion, en nous renvoyant 50 ans an arrière.

En effet après avoir interdit la page web de paroisse de Garabandal où Don rolando s'exprimait y compris sur les apparitions , avoir interdit de dire les messes aux pins des apparitions, à la chapelle privée dite de Saint Michel, ou même dans les salles des hotels, après avoir refusé de bénir le Centre d'information des Pélerins de Garabandal pourtant approuvé, et encouragé comme vous l'avez lu dans ce  blog par le Prêtre, il y a quelques temps , voilà donc d'autres restrictions :

Interdit de parler des apparitions de  Garabandal à Garabandal, ni en chaire 

Interdit à tout prêtre de venir en tant que représentant de L'Eglise à Garabandal , sauf de manière privée

Interdit de dire une messe autre part que dans l'Eglise, et avec l'accord du Prêtre qui a toute confiance de l' Evêque.

Aucune manifestation religieuse officielle .

Qui enfeindrait ces règles seraient désobeissant à l'Eglise ...Elles concernent spécialement les fidèles , les prêtres du village ..

Petit problème , l'Evêque n'est pas l'Eglise, l ' autorité de celle ci se trouvant à Rome , l'Evêque dans son diocèse administre comme il veut  disait Rome au sujet de Garbandal sans se mêler ni condamner les apparitions, au contraire demandant de signaler tout changement.

Comme par exemple, les conversions, les miracles dans les dossiers sont inconnus à Rome semble t-il et d'autres perdus ...curieusement.

Vous avez bien lu...

Bien sûr tout le monde peut venir de manière privée à Garabandal, dit l'Evêque. 

Tout cela bien sûr après la mort de joey, que beaucoup pensait être le coup de Grâce pour que le village soit désérté.

Et bien je crois que Garabandal suit les restrictions données dans un autre lieu de pélerinage connu , et que finalement je le répéte c'est le dernier assaut final de la bataille entre le Démon et la Sainte Vierge, en se servant au passage des Prêtres, fussent ils Evêques sur le siège de Santander .

Cet Article par endroit volontairement amnésique, déformant ce qui s'est passé, en rajoutant comme pour essayer de justifier l'injustifiable, des propos concernant un Curé témoin des dites apparitions, qui depuis s'est vu "recommander" tout octogénaire qu'il est, de ne plus dire des messes dans les endroits désormais interdits, et donc ne vient plus .

 Ouvertement, comme jadis Mgr Puchol mort le jour de la fête de Saint Michel, il est déclaré qu'il n'y a rien eu de surnaturel à Garabandal et que tout fut d'origine naturelle ! Ceux qui ont vu les vidéos témoignage de cette époque n'en croiront pas leurs yeux , pour peu qu'ils ne soient pas subjectifs. Nous attendons toujours d'ailleurs les explications de ces évenements dits naturels et en quoi ils le sont ...Cela fait juste 50 ans ....

On pourra attendre longtemps car il n'y en a pas , médecins , spécialistes, théologiens , docteurs en science  paranormale ont toujours dits que pour eux cela était ...surnaturel ....

Bien, il en ressort que le combat continue et s'accentue ,et que nous ne sommes désormais plus loin des annonces faites en ce village par Notre Dame du Mont Carmel de Garabandal si jamais, comme l'éspère l'Evêque, le village serait déserté.

Il n'en sera rien pour ma part et pour beaucoup d'autres ...Pourquoi ? Parce que les interdits portent surtout sur ceux appartenant à ce diocèse et surtout parce qu'il ne nous concerne pas nous, particuliers.

Curieusement avant d'apprendre ce jour cela , j'avais mis hier une lettre de Conchita, sur le blog , comme elle tombe à point nommé , n'est il pas ? Relisez donc là...elle est encore d'actualité !

Ici :

http://lavoieduciel.canalblog.com/archives/2015/11/04/32882299.html