25 septembre 2015

Après l'éternel discours sur la pauvreté, " la maison commune " , le travail , l'écologie, voici une phrase qui a la mérite  d'avoir été prononcée :

"Certains, a-t-il critiqué, cherchent à "promouvoir une colonisation idéologique à travers l'imposition de modèles et de styles de vie anormaux, étrangers à l'identité des peuples et, en dernier ressort, irresponsables". Il a demande aux Nations unies de reconnaître "une loi morale inscrite dans la nature humaine elle-même, qui comprend la distinction naturelle entre homme et femme". Pape François

Espérons que cela sera du même tonneau au synode II

Bastiano