Monseigneur Hoser archevêque de Pologne

 

Mgr Hoser Henry de la Pologne, pas timide en hachant ses mots, a parlé sur l'afflux de musulmans en Europe et l'incapacité de ces nouveaux migrants à assimiler en Europe.  

Plus tôt cette année, il a parlé ouvertement de la trahison horrible de l'Eglise et de l'enseignement doctrinal de Saint-Jean-Paul II sur les questions morales et de la vie. L'archevêque a détaillé la dissidence perfide de tant de ecclésiastiques qui ont promu la culture de mort soit par le silence ou de collusion discrète. Que l'Europe est en train de mourir, de nombreux évêques peuvent prendre le blâme pour ne pas l'enseignement du Christ belle doctrine sur le caractère sacré du mariage. 

Après avoir rappelé l'histoire des Tatars de Pologne et les invasions de l'Est des siècles passés de l'Europe centrale et orientale, l'archevêque a noté que les envahisseurs qui sont restés étaient sans trop de difficulté assimilé avec succès, même au degré de l'adoption de patronymes polonais. Toutefois, l'archevêque voit dans les vagues modernes de la migration islamique en Europe, et non l'assimilation, mais ghettoïsation. Ceci est couplé avec une crise spirituelle et existentielle profonde en Europe. Ce sont ces derniers qui décide de la première.
Cette Europe moderne qui rejette la religion et embrasse le relativisme moral, il est cette Europe suicidaire qui alimente une culture de la mort qui refuse d'avoir des enfants. L'archevêque jette le blâme là où il doit être posé:. Aux pieds de décadente Européens  l'islam ne fait que suivre une des lois de la nature: un vide doit être rempli.L'Europe est en train de mourir et l'islam est en pleine expansion.  L'archevêque estime que l'Europe est sur ​​le point d'être totalement dominé par l'islam. 

 

Je pense que l'Europe connaît actuellement une période analogue à celle du Haut Moyen Âge, lorsque les peuples nomades sont arrivés ici en provenance d'Asie. Et que va-t-il se passer, maintenant? L'Europe va devenir musulmane, il ne peut y avoir aucun doute.”

Si les tendances ne se modifient pas, si le taux de natalité européenne demeure si faible qu’il reste en deçà du taux de remplacement, l'Europe deviendra musulmane et les chrétiens joueront alors le même rôle qu’ils jouent actuellement au Moyen-Orient. Dans une mer de musulmans, il y avait toujours des petites communautés chrétiennes, qui ont survécu. Bien qu’aujourd'hui, à l’heure actuelle, elles ne sont même plus en état de survivre”.L'archevêque considère que les vagues de migration musulmane vers l'Europe vont se replier sur le communautarisme, plutôt que s’assimiler, et que ce phénomène va se combiner avec une profonde crise spirituelle et existentielle en Europe.Hoser pense que cette Europe moderne rejette la religion et adopte un relativisme moral, et que c’est cette Europe suicidaire qui alimente une “culture du suicide” en refusant de faire des enfants.Il condamne les Européens “décadents”, estimant que l'islam ne fait que respecter les lois de la nature, qui veut que chaque vide soit comblé. L'Europe se meurt, et l'islam se développe. Selon l'archevêque, l'Europe se trouve donc sur la voie de la domination totale par l'islam.

http://torontocatholicwitness.blogspot.hu/2015/09/breaking-archbishop-henryk-hoser-of.html?spref=fb