Voici deux messages inédits dans ce blog datant de 2005 

Le 2 septembre 2005 

Message de Jésus


Écris mon enfant, vois tu comme ce monde ne comprends pas ?
Qui pense que je suis l'auteur de ce qui arrive et vient à Moi ?


– Seigneur que faudrait il donc pour que l'on vous reconnaisse ?


– Mon jugement sur cette terre, mon jugement fera revenir toute ma création à Moi....


– Seigneur ?


– Je voudrais tant que mes enfants m'aiment ..tant...Mon Père ne peux plus attendre mon doux, reste confiant...ne te troubles pas...


Je t'ai dit un jour que ma mère pleurait, et que ces larmes ne suffiraient plus...Voici le temps venu , ce temps que je redoutais, ce temps hélas nécessaire pour arrêter la folie des hommes poussés par le malin...

( ici Bartholomaeo demande en pensée de quel temps il s''agit et aussitôt le seigneur fait cette réponse ) :


– Tu y tiens mon enfant ?


– Oui Seigneur, sinon comment saurais-je quoi demander au Père pour calmer sa juste colère ?


– Allons mon enfant, voici donc que ce monde va entrer dans une guerre totale..guerre sur la terre..homicides contre tout ce qui vit ...guerre contre moi totale, et vous aurez beaucoup à souffrir, ne te méprends pas, si je n'interviens pas , ça ne sera pas 2/3 de l'humanité, mais seuls resteraient les hommes du mal...

– Seigneur ?


– Va mon enfant, je suis las de tant d'ingratitudes envers ma création, prie mon Père, je porterai moi même ta prière, prie par Marie et son époux le Saint Esprit, prie pour que l'humanité me revienne avant que mon Père envoie sa justice, répare les outrages que l'on fait à la Sainte Trinité, à ma Mère, à la nature, prie de tout ton coeur, de toute ton âme, de tout ton esprit...
Sois en paix dans ses tourments à venir, réfugie toi dans nos deux coeurs , tiens toi prêt mon doux...
voici que je viens .

_____________________________

 

25 août 2005

 Béni sois tu mon enfant , j'aime lorsque tu réponds à mon appel aussi vivement .

-Béni soit le Seigneur, Vous , mon doux Jésus.


-Viens mon enfant, voici que je t'instruis des choses nouvelles, connais tu mon doux les temps à venir ?


– Oui et non mon Jésus quels sont ils ?


– Alors voici que ma miséricorde, dans ce temps, plus que jamais, fait son oeuvre.Beaucoup croient que Je suis un Dieu qui laisse ses enfants sans ressources, mais comme tu le vois, il n'en est rien.


Combien me voient- ils ? Combien me blasphèment dans ces événements terribles sur
ta terre ?


Je te le dis, ma miséricorde prend fin et arrive mon heure de justice..je sais mon enfant, tu te dis , combien sont prêts ? Mais je vous ai laissé tout le temps nécessaire . A moi appartient maintenant de rendre à chacun selon ses oeuvres.


– Mon Doux , je sais mais comment pourrons nous échapper, si tu nous ne accorde pas ton pardon ?


– Note mon enfant :


Je connais ton amour et les coeurs de ceux que j'ai connu ; tout ce que m'a donné le Père. Aucun ne sera perdu.

Les temps sont là..toi même , à répondre à mon appel pressant afin de revenir dans mon sein !

Et toute créature peut ouvrir son coeur à mon appel.


Tu sais le temps qu'il reste avant la venue de ma miséricorde, après cet instant, chacun choisira le bien qui vient de moi, ou le mal qui vient du père des mensonges. Ne crains pas , beaucoup me reviendront... Mais à quel prix !


– Mon Doux , l'Esprit en moi me transporte tant ! Calmez mon Doux ses ardeurs, je ne puis écrire proprement...

– Va mon enfant, bientôt tu n'auras plus besoin d'écrire, car ma parole sera en toi.Heureux l'homme qui vivra de mon Esprit et de ma Vérité, et en qui le Père se complaît.


Je reviendrai , car , commence une nouvelle ère, et mes prophètes ont toujours su ce que l'Esprit voulait leur faire connaître à l'avance pour la Gloire du Père Éternel...Sois béni et en paix mon doux et tendre ami.


– Bénie soit la Très Sainte Trinité, Seigneur..

Bartholomaeo