« Je suis plein de joie ! Quelle faveur m’a faite la Vierge ! Quelle chance nous avons d’avoir une telle Mère au Ciel ! Il ne faut pas avoir peur du surnaturel. Les enfants nous ont appris la manière de nous adresser à la Vierge. Pour moi, il ne peut y avoir de doute ! Pourquoi la Vierge nous a-t-elle choisis, nous ? C’est aujourd’hui le jour le plus heureux de ma vie ! »

Padre Luis Andreu après avoir vu le miracle à venir de Garabandal et mourir de joie surnaturelle...8/9 Août 1961

Plus que jamais consacrons-nous à son Coeur Douloureux et Immaculé