26 avril 2015

Shiva

Bien sûr, comme face a tout drame catastrophique , il nous faut prier pour demander la miséricorde Divine envers les morts, car il nous est demandé de prier pour nos ennemis et de pardonner ;

Il faut aussi y voir, dans ce qui se passe au Népal encore un signe , pour qui voit encore des signes ...

Car ne l'oublions pas si les idoles du temps du Prophète Elie ont été détruites, c'est pour la raison essentielle que Dieu le Père, ne voit pas cela d'un bon oeil ...et justement dans la destruction de la tour Dhararha, lieu touristique  mondial prisé, était abrité un sanctuaire hindou dédié au dieu Shiva.

Cette tour était terminée par un minaret de bronze;

Shiva était le dieu le plus vénéré,le "bienfaisant, celui qui porte bonheur". Il est le dieu de la fin des temps et l'autre facette de Rudra (destructeur). Il organise le monde et représente les ténèbres. Son troisième œil foudroie tout ce qu'il regarde c'est pourquoi il le garde fermé.

C'est le dieu de la destruction. Il est représenté avec un troisième œil, symbole de sagesse, au milieu du front et avec un cobra autour du cou. Outre le trishula il tient un petit instrument de percussion (damaru). Il est assis sur une peau de tigre, symbole de l'énergie potentielle. 

Sa monture est le taureau Nandi qui fait lui-même l'objet d'un culte. Shiva est un personnage complexe et contradictoire. Il représente la destruction mais celle-ci à pour but la création d'un monde nouveau. 

Le Népal aussi c'est aussi cela:

«Bien que le Népal ait été déclaré Etat laïque il y a cinq ans, la persécution envers les chrétiens ne cesse de croître», constate le Rév. Chandra Shrestha, pasteur de la Nepali Evangelical Church à Bhaktapur, une ville proche de la capitale. Le mois dernier, lors de la grande fête de Dasain (4), l’un des lieux de culte de son Eglise établi dans un district du centre du Népal, a été détruit par une foule d’hindous en colère. Les assaillants, rapporte le pasteur, ont molesté une demi-douzaine de chrétiens dont le pasteur qui sortait d’une grave opération. Le prétexte invoqué lors de l’émeute était que les chrétiens avaient refusé de participer aux festivités hindoues, préférant se rassembler pour deux jours de session. Selon les témoins, ni la police ni les autorités locales ne sont intervenues. «Les ennuis [des chrétiens] ont commencé quand plusieurs personnes sont devenues chrétiennes après avoir cessé de boire grâce à la prière, explique le Rév Shrestha (...) C’est un village très pauvre, avec un fort taux d’analphabétisme et la mafia qui gère le trafic d’alcool y est très puissante».

 http://www.terrorisme.net/p/article_249.shtml

http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/04/26/seisme-au-nepal-l-heritage-historique-de-katmandou-parti-en-fumee_4622861_3244.html

Je laisse donc à chacun, le soin de réfléchir, et surtout ne pas conclure que nous sommes meilleurs dans nos croyances, car je connais beaucoup de catholiques qui, à force de porter aux nues des modes de prières et des " messagers" n'ont peut-être pas grand chose à envier aux adorateurs d'idoles ... Et oui il y a beaucoup de morts aussi parmi nous qui se croient encore en vie ...

Mais réfléchissons surtout à se sanctifier dans l'unique Église du Christ , l'Église une , Sainte, Catholique, Apostolique et Romaine, car les jours sont comptés pour tous ...

Bastiano