Née à Paris en 1566, mariée à l'âge de 16 ans à Pierre Acarie dont elle eut beaucoup à souffrir, Madame Acarie, tout en élevant ses sept enfants et se livrant à ses devoirs domestiques, s'éleva jusquaux sommets de la vie mystique. Nourrie de la lecture des oeuvres de Ste Thérèse et sensible à ses consignes, elle se livra de grand coeur à l'accueil et l'installation des premières Carmélites venues d'Espagne en France en 1604. Devenue veuve et bien que malade, elle sollicita son admission comme Soeur converse parmi les filles de Ste Thérèse. Elle fit profession au Carmel d'Amiens en 1615. Particulièrement appréciée dans les milieux spirituels de son temps, où il faut noter la présence de St François de Sales, elle brilla par son esprit d'oraison et son zèle pour la propagation de la foi. Elle mourut au Carmel de Pontoise le 18 avril 1618.

La partie haute du tableau représente la scène de l'apparition de la Sainte Vierge, le 16 juillet 1251, à Saint Simon Stock, religieux de l'ordre du Carmel.

 

La partie basse, datée de 1954, retrace la vision de Ste Thérèse d'Avila à Mme Acarie en la basilique Saint Nicolas de Port lors du Jubilé de 1602

http://www.madame-acarie.org/presentation.php?type_page=1&nom_page=tableau_avila