16 avril 2015

Bien que cela soit des plus difficiles aujourd'hui, je voudrais vous parler de la nécessité d'avoir un directeur spirituel ...voir un bon confesseur/conseillé afin de ne pas errer dans des illusions et de croire en des fables ...

Voici donc ce que disait Soeur Marie-Aimée de Jésus, morte en odeur de Sainteté le 4 mai 1874, appartenant au monastère de Sainte Thérèse à paris, rue de Saxe.

<< Dieu confie à ses ministres le soin de nous indiquer la voie et de nous assister.Malgré cette indication de Dieu, il se rencontre des âmes qui se persuadent aisément qu'elle n'ont besoin de personne, et que Dieu leur suffit. C'est le plus souvent un manque d'humilité et une erreur, qui consiste à croire qu'elles se suffisent à elles-mêmes. C'est un manque de Foi, ce n'est pas voir Dieu dans ses ministres; c'est changer l'ordre divin. D'autres, au contraire, sous prétexte qu'elles ne peuvent se passer de directeur, cherchent à s'en procurer à quelque prix que ce soit, s'ouvrent sans motif, se recherchent elles-mêmes, au lieu de chercher Dieu. C'est encore un abus de l'ordre divin. Les Saints pensent et agissent différemment. " Si vous vivez selon votre propre jugement et sans un directeur spirituel, dit Saint Jean de la Croix, vous serez semblable à un charbon séparé qui perd bientôt sa vie et sa chaleur au lieu de l'accroître; ou bien vous ressemblerez à un arbre exposé sur les chemins, lequel, bien que chargé de fruits, ne les peut néanmoins conserver, étant abattus avant leur maturité" >>

" Traitez souvent des affaires de votre âme avec un directeur spirituel et docte, et soyez lui en tout obéissant," ajoute Sainte Thérèse. Humilité, sincérité, esprit de Foi, simplicité, sont les caractères de la direction. Mon Dieu, vous me suffisez, mais c'est à vous que je m'adresse, en m'adressant à vos ministres. Vous me commandez, vous m'inspirez tel ou tel acte; si j'étais sûre que ce fût vous, j'obéirais aveuglément, mais je puis me tromper. Vous êtes mon Moïse, mais Aaron est votre prophète. J'ai soif de vérité, et pour me désaltérer j'irai m'abreuver au canal dont les eaux ont en vous leur source; je boirai à longs traits, en vous bénissant avec sainte Thérèse ma mère, de ce qu'il est donné à mon ignorance de recueillir, avec tant de consolation et de facilité, ce que vos ministres n'acuièrent qu'avec de longs travaux.

Mais si l'on a pas de directeur spirituel, que faut il faire, Le Demander à Dieu; souvent on l'obtient après bien des délais et des prières.D'ailleurs, il faut convenir que toutes les âmes n'ont pas pas le même besoin de direction; il en est qui marchent par de sentiers si connus et si unis, qu'elle savent où poser le pied. Chaque âme à sa voie; il ne faut pas que celle qui est riche s'étonne de celle qui mendie.Les une ont besoin d'un guide au commencement, les autres au milieu, les autres à la fin, cela dépend de l' Esprit sanctificateur, qui souffle oìl veut.

L'âme qui n'a pas de directeur, sans qu'il y ait de sa faute, ne doit pas s'affliger, mais plutôt penser qu'elle est du nombre de celles dont Dieu se charge, si je puis ainsi m'exprimer, du nombre de celles dont Dieu s'est réservé le soin. Ce n'est pas que Dieu néglige les âmes qui ont un guide, mais bien qu'il prend soin de celle qui n'en ont pas et que son amour doit leur suffire.

Le Seigneur marchait devant Israël dans une colonne de nuée et dans une colonne de feu. C'est ainsi que que Jésus Christ marche devant nous. Il nous conduit par ses ministres, comme par la colonne de nuée, il nous dirige par son Saint Esprit, comme par la colonne d efeu. De Même que, sans ces deux colonnes, les Israélites n'auraient pu avancer continuellement, soit à cause de l'ardeur du soleil, soit à cause de l'obscurité de la nuit, de même, en dehors du prêtre, nous avons besoin de l'Esprit Saint, envoyé par Jésus Christ lui-même, pour nous enseigner toutes choses.

Source N.S Jésus Christ tome I, Soeur Marie Aimée de Jésus

Bastiano