6 avril 2015

 

Il m'a été demandé un avis sur des propos d'un blog au sujet d la bénédiction du Balcon du Vatican par le Pape François.

En effet , il a été écrit dans ce blog en question ceci :

Autour de la 15ième minutes le Pape François accordent à tous ceux qui écoute cette vidéo, l’indulgence Plénière qui nous libèrent de tout nos péchés, connus et inconnus.

Ce texte comporte une erreur que fraternellement je le dois de corriger.

L'indulgence plénière est la remise de la peine temporelle due pour les péches confessés et pardonnés seulement ...

que le fidèle, bien disposé (et à certaines conditions déterminées) reçoit pour lui ou pour les âmes défuntes. 

Code de droit canonique de 1983, canon 992

 

 En ce qui concerne les péches inconnus ou oubliés, il faut rappeler que les péchés commis dans la complète ignorance n'en sont pas si aucun faute de notre part , soit par ignorance soit par non formation .

Que les péches inconnus commis, alors qu'il était en notre pouvoir de ne pas les commettre, sont des péchés oubliés dont il faut le secours de l Esprit Saint pour s'en souvenir et les confesser.

Autrement les péchés inconnus ne sont pas indulgenciés .

L'indulgence donc en question depuis le Balcon de Pierre et conforme aux dispositions de la Sainte Église à savoir :

Conditions générales pour obtenir une indulgence plénière

Pour avoir capacité à gagner des indulgences, il faut être baptisé, non excommunié et en état de grâce.

Pour qu'un sujet gagne des indulgences, il doit avoir l'intention de les gagner et accomplir les œuvres prescrites.

L'indulgence plénière ne peut être acquise qu'une seule fois par jour.

Pour gagner une indulgence plénière les conditions générales sont :

  • être en état de grâce
  • refuser tout attachement au péché (même véniel)
  • accomplir l'œuvre prescrite dans le temps prescrit (s’il une œuvre est attachée à un jour particulier)
  • confession sacramentelle (au moins 8 jours avant ou 8 jours après l'œuvre accomplie)
  • avoir communié le jour même
  • prier aux intentions du Souverain Pontife (même de façon générale).