Pour bien faire comprendre que c'est sous l'action du malin ou de la peur que Mari Cruz se rétracta, et qu'elle finira de croire définitivement le jour du miracle comme l'a dit Conchita, voici un témoignage en faveur de Garabandal qui devrait faire taire sur ce point les détracteurs.

Voyez donc sa réponse à la question 9, cela est significatif pour le futur .

Voici une lettre écrite par elle-même , répondant à la Mère supérieure de Burgos Maria Nieves  en 2005 , qui dit :

Mère Nieves,

Chère Mère Nieves excusez moi pour le retard et j'éspère que cela servira afin que la vierge de Garabandal soit connue à travers le monde, et soient connus les faits qui se sont produits dans les années 61-64 comme je viens de vous le dire. affectueusement Mari Cruz

Résultat de recherche d'images pour

Et encore pour achever les doutes de certains, ce qui suit :

 

A la question 7

 " As -tu inventé ces phénomènes ?"

Mari Cruz répond à Maria Nieves

Comment aurions nous pu inventer cela alors qu'on était ignorantes?

A la question 8

" Est ce vrai que la Vierge vous avait dit que vous alliez renier l'avoir vue ? "

La vierge ne me l'a pas dit à moi mais à Conchita .

A la question 9

" Certains disent que tu as dit n'avoir jamais vu la Vierge , pourquoi ces négations ?"

Oui j'ai renié avoir vu la Vierge car ma mère devenait très nerveuse à propos de ce qu'il se passait , tellement nerveuse qu'elle en tomba malade et du voir un médecin , j'ai nié pour elle , je me suis mise à l'écart pour elle, mais je ne voulais pas lui faire porter la faute , j'ai senti et sent des remords pour avoir nié.

A la question 10

" Quelqu'un t'a t-il poussé à nier pour que tu ailles contre les apparitions ? "

Personne ne m'a poussée à nier .

A la question 11

" Quels souvenirs te reste t-il de cette période de ta vie ?"

j'ai un souvenir agréable qui me conforte, il m'est resté à l'interieur de moi  quelque chose que je ne sais pas expliquer.

Source http://www.virgendegarabandal.com/testimonioMariCruz.htm

(merci à Santiago et Mère Maria Nieves)

Bastiano