27 janvier 2015

Dans la catégorie " Lieux Saints " je vous avais parlé d'un des 5 lieux Saints décrétés par Rome, le monastère de Santo Toribio de Liébana se trouvant en Cantabrie autrefois appelé monastère de San Martin de Turieno, qui a reçu dans ses murs un Saint, San Béato de Liébana, auteur des commentaires sur l'apocalypse très connu dans le milieu Catholique .

Un fait connu dans toute la chrétienté fut sa querelle avec l'Evêque de Toléde qu'il accusa de se compromettre avec l'occupant et le traita d'hérétique, 

C'est la fameuse querelle de l'adoptianisme, hérésie dont le théoricien était Félix, l'évêque d'Urgell. Ce dernier proclamait que le Christ n'était pas le fils de Dieu, mais avait seulement été adopté par lui, thèse en complet désaccord avec celle du Concile de Nicée sur la consubstantialité du Père et du Fils.

 

 L'archevêque de Tolède, Elipand, nommé à cette chaire par les Arabes, se rallie à cette doctrine et va même jusqu'à faire lire une lettre le jour où la reine Adosinda prend le voile et prononce ses vœux en présence de toute la cour d'Asturie : Elipand y déclare en toute simplicité qu'il convient d'exterminer tous ceux qui ne verraient pas dans le Christ le fils adoptif de Dieu !

 

Ceci arriva aux oreilles de Charlemagne et en Aix la Chapelle au pape qui prit le parti de San Béato.

Voici quelques extraits traduits par mes soins, de cette oeuvre qu'on ne trouve hélas qu'en espagnol dans le magasin attenant au monastère.

" Ils vous tueront pensant rendre un culte à Dieu "

" Maintenant on voit les ennemis de L'Église à l'intérieur (...) en d'autres temps cela aurait été considéré comme un blasphème que de dire qu'ils sont dans l'Église et que ce sont eux qui la persécute "

" Le serpent donna le pouvoir à la Bête, s'appuyant sur des faux-frères dans l'Église, lesquels semblent faire partie de Celle-ci mais sont ces ennemis, par leur intermédiaire le diable manigance contre ceux qui appartiennent à l'Église cherchant à les séduire, feignant la sainteté ils semblent faire partie de l'Église, mais ils appartiennent en fait au diable, qui pense par cette ruse réussir à imposer au nom de la religion aux religieux. Il parvient à maintenir dans l'Église ceux qui déguisés en brebis, semblent vertueux mais en dedans sont en fait des loups ravisseurs.

C'est pour cela qu'ils ne sont pas découverts comme les autres hommes mauvais, parce qu'ils ont l'apparence de la sainteté, participant à sa propre machination , le diable les garde dans l'Église au milieu de la foule revêtus d'une sainteté apparente.( ibid 4 87)

C'est le même Antéchrist qui règne maintenant d'une manière subtile à l'intérieur de l'Église par les faux Prêtres qui la détruiront sans besoin de se déguiser (ibid p 507)

Il a été souvent dit qu'on les accusaient car qu'ils ne se levaient ouvertement pas contre L'Église dans laquelle ils se disent unis et appelés fils de Dieu, mais ne cessent de donner des coups bas aux véritables fils de Dieu, ils ne profèrent aucune imprécation ouvertement contre l'Église, car ils font partie du mystère d'iniquité sous le masque de sainteté. Cependant quand viendra le temps où l'Antéchrist se fera présent, quand il aura crée la division, c'est à dire quand la désintégration et la visibilité de l'Église sera effective  quand sera manifesté au monde l'homme de péché,seulement alors, sera compris, découvert, entendu, et se saura qui étaient alors ceux qui se cachaient sous le couvert de la religion et cachaient leurs imprécations contre Dieu, mais qui pour le moment parlent comme l'Église Catholique.(ibid p 489).

La mer est le monde intrinsèquement mauvais, la terre ce sont les évêques, les prêtres et la fausse religion qui, sous le prétexte de sainteté, semblent fonctionner en silence,sans simagrées, se présentant comme des ministres de l'Église mais qui dans l'absolu ne le sont pas. (ibid p 403).

Il se fait passer pour l'agneau afin de mieux inoculer secrètement le venin du serpent. Maintenant il se fait passer pour un agneau, mais il le fait pour mieux dévorer les brebis. Il parle de Dieu mais il essaie d'éloigner du chemin de la vérité  ceux qui recherchent  vraiment Dieu.

Pour cela le Seigneur a averti son Église : Méfiez vous des faux prophètes qui viennent à vous sous des vêtements de brebis; mais au-dedans, ce sont des loups rapaces. C’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez (Matthieu 7, 15‑16). ibid p 495

Extraits de l'Apocalypse de Beato de Liebana autour de 778 (Beatus,  + 798 , Œuvres, Commentaire sur l'Apocalypse de Saint-Jean, Ed .bac, Madrid, 1995, p.485) 

Suite la prochaine fois ...