4 septembre 2014

Dans la série " ils ne craignent plus Dieu, donc osent tout ", le plan semblant prendre corps, voilà que Shimon Perès, connaissant la sympathie du pape François pour les rabbins, est venu lui-même proposait de réformer l'ONU actuel, en Organisation des religions Unies, et en tant que président, le pape en personne .

En attendant qu'elles soient unifiées? (il n'y a pas loin) Heureusement que Dieu Veille, et qu'en plein milieu, comme durant la construction de la Tour  de Babel, il interviendra ! 

On se serait attendu à un refus poli mais non...Rome va étudier la proposition venant de celui qui représentait le peuple israélien et là plus précisément la confession religieuse israélite.

Encore une fois la ficelle est très grosse ....

Si cela se fait, dites vous bien que le pouvoir du Pape déjà mis à mal, par une volonté commune, laissera la place à ce qui a été annoncé dans les messages donnés à Barrholomaeo, prophéties que vous pouvez lire dans ce blog.

 

(RV) Shimon Peres était au Vatican ce jeudi matin, en visite privée auprès du pape François. Au cours de l’entretien, l’ancien président israélien a proposé au Pape la création d’une Organisations des religions unies, une ONU des religions en somme, souhaitant voir le Pape en prendre la tête.

Une proposition  que le Pape aurait accueillie « avec attention et intérêt », a affirmé le père Federico Lombardi, tout en précisant que le Souverain Pontife n’a pris aucun engagement personnel. « Il y a des dicastères du Saint-Siège dévolus à cette activité, ceux pour le dialogue interreligieux et de Justice et Paix, a déclaré le Pape à Peres. Les cardinaux Tauran et Turkson suivront avec attention cette proposition ».

« Aujourd'hui, les guerres éclatent essentiellement avec comme prétexte, la religion », observe Peres au cours d’un entretien à l'hebdomadaire italien catholique Famiglia Cristiana. « Pour lutter contre cette dérive nous avons l'Organisation des Nations unies, poursuit-il. Mais c'est une institution politique, qui n'a ni les armées dont disposaient les nations ni la conviction qu'engendre la religion ». Pour l’ancien président israélien, l’ONU a donc fait son temps, et devrait être remplacée par une Organisation des religions unies, une ONU des religions. « Ce serait la meilleure manière de s'opposer aux terroristes qui tuent au nom de la foi », souligne-t-il, avant de suggérer que le Pape François, « Le seul leader respecté en tant que tel par les religions les plus diverses » soit à la tête de cette institution.

Rappelons que le 8 juin dernier, le pape François, en un geste historique, avait invité Shimon Peres et Mahmoud Abbas au Vatican, afin de prier pour la paix. Les trois hommes, auxquels s’était adjoint le patriarche œcuménique de Constantinople, Bartholomée.

Bastiano

http://www.news.va/fr/news/shimon-peres-propose-au-pape-la-creation-dune-onu