Avec un peu de retard , voici ce Saint qui est présent dans l'église de Garabandal au dessus du Maître autel , vous remarquerez qu'il est, on ne peut plus d'actualité... quand au fait qu'il a été supprimé du calendrier, faute de documents, je sais pas pour vous, mais pour moi, la ficelle est un peu grosse!

 


Patron des femmes enceintes 

 

Saint Raymond est né d'une famille noble de Portell, près de Barcelone, en Espagne dans les années 1200, il a reçu le surnom de "non né", parce que sa mère mourut en couches avant que l'enfant ait vu le jour. Avec la permission de son père, il entra dans le Saint Ordre de la Merci, qui venait d'être fondé. Saint Pierre Nolasque* fondateur,  reçu sa profession à Barcelone

 

Il  progressa si rapidement en vertu,deux ou trois ans après, qu'il succédé à Saint-Pierre Nolasque dans la charge de " du rachat des captifs ou sauveteur." Envoyé en Afrique du Nord avec une somme d'argent considérable, il sauva de nombreux esclaves à Alger.

Quand il n'avait plus d'argent, il s'offrait en otage pour la libération de certains prisonniers dont la situation était désespérée, et dont la foi était en grave danger. 

Mais le sacrifice de Saint Raymond ne faisait  qu'exaspérer les indifèles, qui le traitait avec une cruauté terrible. Toutefois, le juge en chef, craignant que si le Saint mourrait, il ne pourrait pas obtenir  le montant prévu pour la libération des prisonniers qu'il représentait, donna l'ordre de le traiter humainement. 

A cause de cela, le Saint pu sortir , aller à l'extérieur, avantage dont il profita pour conforter et encourager les chrétiens, et même à convertir et baptiser certains musulmans. Sachant cela, le gouverneur  le condamna à mort et à être empalé, mais ceux qui étaient intéressés par la collecte de la rançon commuèrent la peine de mort par la flagellation. Saint Raymond ne perdant pas son courage continua , la tâche d'aider ceux qui étaient en danger

 

Saint Raymond fit face à deux défis majeurs.

Il n'avait pas un sou pour sauver les captifs et prêcher le christianisme aux musulmans équivalait à la peine de mort. 

Mais rien ne l'arrêta à l'appel du Seigneur. Conscient du martyre imminent, il continua  d'instruire et d'exhorter les chrétiens et les infidèles.

 Le gouverneur, furieux d'une telle audace, a ordonné qu'on le poursuive  dans tous les coins de la ville et qu'on lui perce les lèvres avec un fer chaud. On lui ferma la bouche avec un cadenas,on ne le  lui enlevait que pour manger. Dans cette situation Saint Raymond passa huit mois jusqu'à que Saint Pierre Nolasque puisse enfin envoyer certains membres de son Ordre pour le sauver. 

Saint Raymond  voulu rester pour aider les esclaves en Afrique, cependant, obéi à l'ordre de son supérieur, il demanda à Dieu d'accepter ses larmes, puisqu'il n'avait pas été jugé digne de verser son sang pour les âmes de ses semblables.

 

A son retour en Espagne, en 1239, il a été nommé cardinal par Grégoire IX, mais il resta indifférent à l'honneur qu'il n'avait pas cherché, il n'a pas changé ses vêtements et vécut dans  sa pauvre cellule dans le couvent de Barcelone. 

Le Pape l'a appelé plus tard à Rome. Saint Raymond obéit. 

Dieu a ordonné que seul, il vienne à Cardona, à une dizaine de kilomètres de Barcelone, où il  fut pris d'une fièvre violente qui l'a conduit à la tombe. Le Saint avait environ trente-six ans quand il est décédé le 31 Août 1240, Cardona est rapidement devenu un lieu de pèlerinage. Il a été enterré dans la chapelle de San Nicolas de Portell.

 

Le pape Alexandre VII inclus dans le Martyrologe romain en 1657.

 

Saint Raymond Nonnat est le patron des femmes, lors de l'accouchement et des sages-femmes en raison des circonstances de sa naissance.

 

La commission nommée par le pape Benoît XIV a suggéré de supprimer du calendrier général  Saint Raymond à cause de la difficulté à trouver des documents fiables sur sa vie.

 

Source: Vies des Saints de Alan Butler.

Il fonda l'Ordre de Notre-Dame de la Merci pour la Rédemption des Captifs avec le soutien de Jacques Ier d'Aragon dont saint Pierre Nolasque avait été le précepteur. Le pape Grégoire IX approuva la création de l'ordre en 1235 et leur donna la règle de Saint Augustin. Le caractère particulier de cet Ordre, c'est qu'il joignait aux trois voeux ordinaires de Religion un quatrième voeu : celui de se livrer en gage aux païens, s'il en était besoin, pour la délivrance des chrétiens.

Bastiano