19 juin 2014

Hier, 18 juin , anniversaire de l'apparition de Saint Michel, j'étais aux téléphone avec Conchita, Nous avons parlé de Garabandal et d'autres choses , nous ne savions pas encore la nouvelle, car je viens de l'apprendre par un Garabandaliste et par mail, cette nouvelle , les détracteurs de Garabandal, se jetant comme des chiens sur un os à ronger, tout en pensant se lécher les babines,vont en faire leur petit déjeuner, mais, je voudrais en toute compassion, les avertir , que l'heure est grave, et que  les évènements sont plus que jamais aux portes.

Aussi faites bien attention avec quelle mesure vous en parlerez, car les prophéties de Garabandal sont prêtes ....

La nouvelle la voici , j'ai donc appris le décès de joey Lomangino, et ses funérailles se feront ce week end . Il est décédé le jour de l'Apparition de Saint Michel à Garabandal.

Je vous demande de prier pour Conchita plus que jamais , car comme je le disais plus haut, ses ennemis vont baver de satisfaction .

A Ceux qui croient à Garabandal je voudrais dire ceci , Plus que jamais entrez dans l'Esperance, car ce qui avait été annoncé approche à l'horizon, malgré cette mauvaise nouvelle, la bonne nouvelle est que cela s'est passé ce 18 juin, mais surtout que cela avait été prophétisé par Notre Dame du Mont Carmel elle-même ! En effet voila sans doute l'évenement qui devait faire que peu croiront à Garabandal, et qui ne serait pas du, cet,événement à la longueur des années avant le miracle ou a la lassitude .

Voila la prophétie que certains ont compris , Garabandal devait passer par Joey Lomangino, avant de prendre une nouvelle dimension.

C'est l'heure du Carmel , de la montée du Carmel où la Foi de beaucoup va être mise à rude épreuve ! Croyez donc chers amis plus que jamais, malgré l'orage qui arrive, en Notre Du Mont Carmel et ce qui a été annoncé à Garabandal.

Ne soyez pas comme les Apôtres qui ont fui pensant que tout était perdu ! Continuez à parler à temps et à contre temps !

RIP et Paix à son âme, prions pour le repos de Joey Lomangino.

Courage !