16 juin 2014

On me signale une interprétation " hasardeuse " sur un autre forum, sur la signification du second message .

L'auteur cite la phrase suivante " Auparavant la coupe se remplissait maintenant elle déborde ", phrase qui le gênait ( dit-il), surtout qu'elle était suivie d'un constat, que l'on a compris après ( et bien oui car sur le moment personne ne pensait à la dérive qui a suivi...) qui était le suivant:

Les Cardinaux , Évêques et les Prêtres marchent nombreux sur le chemin de la Perdition (c'est à dire celui mène en Enfer !) et entraîne avec eux beaucoup plus d'âmes , ce qui signifie , que des âmes ont peut être finies dans ce lieu de Perdition ! ...

Voilà donc que, la conclusion qu'en fait ce forumeur, est un parallèle entre jésus qui fut attaqué et le dernier concile qui l'est également.

Ce concile, pour rappel, a profité, et ce n'est un secret pour personne, aux démolisseurs qui étaient à l'intérieur, une fois la boîte de Pandore ouverte , les loups ont dévoré en bande les brebis qui voulaient encore croire en la tradition . Des dérives, nous continuons d'en voir encore aujourd'hui 'grâce'  ce que certains appellent " l'interprétation du Concile ".

S'il faut donc prier , c'est bien pour les prêtres et laïcs qui ont détourné le sens véritable de l'évangile et de la liturgie à la sauce protestantisée assaisonnée de New Age, et de véritables délires blasphématoires .

Ceci dit , Bien sûr que la Sainte Vierge à Garabandal, a parlé du Concile et des conséquences de ce concile ...Pour rappel, Pourquoi Mari Loli, s'est elle écriée un jour en réponse à ce quelle entendait: "Mais ? Vous ne savez donc pas qu'on va se protestantiser ?" *

Et Conchita ?: "Les Prêtres vont jeter leur soutane , parce qu'ils diront qu'elle est démodée ! "**

La seule exclamation que certains peuvent interpréter dans un sens positif est celle de Conchita " Ah ca sera le plus grand ? ...ah ..Comme ça on te connaitra et on t'aimera beaucoup plus " ...***

Bien évidemment que cette déclaration de Conchita en extase concernait une chose : la proclamation par Paul VI, de Marie Mère de l'Eglise.

Aussi et pour finir, le premier message et le dernier se déroulant avant, pour le premier et avant la conclusion du concile en 1965, pour le second concernent les Prêtres et avertissent de leur dérive, comme de la dérive de la liturgie et le manque de respect envers l'Euhcaristie, le peu d'importance donné à la Sainte Passion de notre Seigneur Jésus Christ, ce qui est valable évidemment pour les fidèles , entraînés de plein gré ou séduits, ou encore rebelles et allergiques à tout ce qui "était ".

* ** *** Pour rappel , ce que je cite là, provient des archives du P. Laffineur

Attention donc aux interprétations lorsqu'on ne connaît ses apparitions que par internet . 

Errare humanum est, perseverare diabolicum