25 mai 2014

ILLUSTRATION. Un tremblement de terre a eu lieu au nord-est de la mer Egée.

Information qui m'avait échappé  le Séisme de 6.5 a eu lieu en Grèce et Turquie, hier 24 mai, faisant 266 blessés dit l'article , 266 ne vous rappelle rien? Mais si ... le nombre de papes selon Malachie ... 112éme devise .

La terre a tremblé au nord-est de la mer Egée. Un violent séisme a secoué l'île grecque de Limnos et ses alentours, ce samedi. Si la secousse n'a pas fait de victimes en Grèce, elle a toutefois fait 266 blessés en Turquie, voisine de quelques kilomètres. 

Sur l'île turque de Gökçeada (Imvros en grec) en mer Egée, une trentaine de personnes ont été hospitalisées pour des blessures subies en quittant précipitamment leurs habitations, selon l'agence Dogan.

Pour sa part, Ali Yerlikaya, gouverneur de Tekirdag, région turque proche de la frontière avec la Grèce, a indiqué à la chaîne d'information télévisée CNN-Türk que 12 personnes avaient été blessées.

Cerise sur le gateau? L'épicentre du séisme, qui a eu lieu à 11 h 25, heure française, a été localisé à 296 km au nord-ouest d'Athènes, au large des îles de Limnos et de Samothrace, selon un communiqué commun des Observatoires d'Athènes et de Salonique (nord).

Selon Wikipédia :

Dans la mythologie grecque, Lemnos était la résidence d'héphaïstos, le dieu forgeron, et son palais et ses forges sont situées dans le Mosychlos, volcan endormi, devenu une des montagnes de l'île, au pied duquel se trouvait l'un de ses temples. 

Héphaïstos est le dieu du feu, des forges et des volcans, Vulcain pour les romains .

Les épithètes traditionnellement attachées à Héphaïstos sont « aux pieds courbes », « boiteux » et « les pieds tournés vers l'arrière ». Homère décrit ainsi son allure et sa démarche :

« À ces mots, le Bancal monstrueux et poussif quitta
Le pied de son enclume en agitant ses jambes grêles. (…)
Puis avec une éponge il se lava le front, les bras,
Le cou puissant et, pour finir, la poitrine velue.
Il enfila sa blouse, prit son bâton et sortit
En claudiquant. Le maître s'appuyait sur deux servantes (…)
Leur maître, entouré de leurs soins, parvint péniblement (…)
Auprès de Thétis »

Cette infirmité suscite la curiosité dès l'Antiquité. Certains mythographes pensent qu'il se rattache, à l'origine, aux démons chthoniens à l'apparence traditionnellement monstrueuse

Samothrace maintenant , sanctuaire des Grands Dieux, le panthéon , où l'on trouve pèle mêle, Hermès, un démon ithyphallique, dont les symboles sacrés sont une tête de bélier et un bâton,Deux autres démons masculins accompagnent Kadmylos : les cabiresUn couple de dieux infernaux, Axiokersos et Axiokersa, est identifié à Hadès et Perséphone, et n'appartient peut-être pas au groupe originel des divinités pré-grecques. La légende familière pour les Grecs du viol de la déesse de la fertilité par le dieu des Enfers ,Les rites les plus communs ne se distinguent pas de ceux pratiqués dans les autres sanctuaires grecs : prières et vœux accompagnent des sacrifices sanglants d'animaux domestiques.

les signes semblent s'accumuler ...

http://www.leparisien.fr/faits-divers/grece-turquie-tremblement-de-terre-en-mer-egee-des-dizaines-de-blesses-24-05-2014-3867847.php

wikipédia

Bastiano