8 Mai 492

Fête de l'apparition de St Michel au MonteGargano .


Fête oubliée, supprimée en 1960 ...Mais le Prince de la Milice Céleste lui, veille .

Le 8 mai 1967 revenant d'une célebration , l'Evêque en fonction à l'époque, Mgr Puchol (RIP) mourut dans un accident de voiture qu'il conduisait lui-même..
Sa voiture fit plusieurs tonneaux, il passa au travers du pare-brise , mort sur le coup .Mais pire encore ( si cela se peut), l'infirmière avait confié au Père Laffineur ,( pionnier de Garabandal) que les mains de l' Eveque étaient noires , calcinées !!

Or aucun incendie ne s'était déclaré dans l'accident , son corps ayant été projeté à travers le pare brise et son adjoint sorti indemne...


le 9 Avril 1967 il était monté au village , avait rencontré Conchita qui lui dit :

<<Excellence , je dois vous prévenir que si vous nuisez aux messages de la Sainte Vierge , vous mourrez de mort violente...>>

l'Evêque répondit :

<< tu veux me tuer? >>

sans doute amusé...

Conchita lui répondit :

<< Non Excellence , je vous transmets seulement ce que la sainte Vierge m'a chargé de vous dire .>>


Feu Mgr Puchol, fut l'auteur de la note stipulant qu'il n'y avait eu aucune apparition, ni de la Sainte Vierge , ni de l'Archange Saint Michel ...

l'Evangile de ce 8 mai 1967 extrait:

Chapitre 18, Matt

1 En ce moment-là, les disciples s'approchèrent de Jésus et dirent : " Qui donc
est le plus grand dans le royaume des cieux? "
2 Alors ayant fait venir un enfant, il le plaça au milieu d'eux
3 et dit : " Je vous le dis, en vérité, si vous ne changez et ne devenez comme les
enfants, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux.
4 Celui donc qui se fera humble comme ce petit enfant est le plus grand dans le
royaume des cieux.
5 Et celui qui reçoit en mon nom un enfant comme celui-ci, c'est moi qu'il reçoit.
6 Mais celui qui scandalisera un de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait
pour lui qu'on lui suspende une meule à âne autour de cou et qu'on le précipite au
fond de la mer.


Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat, que nous ne périssions pas au jour du jugement terrifiant.

http://www.santuariosanmichele.it/

Bastiano