2 Mai 2014

 

 

Lors d'une extase, celle du 8 Décembre 1962 qui fut enregistrée par magnétophone de l'époque, qu'elle ne fut pas la surprise en studio, d'entendre la voix de la Sainte Vierge répondant à Conchita par ceux chargés de la décrypter ! 

Ma Mère fut chargée de la traduire , pour l' Abbé de Bailliencourt qui le fit figurer dans le n° 54 de " l'appel des pins (pour ceux que ça intéresse ) de janvier 1983.

En voici pour vous la traduction des propos de Conchita et quelques bribes de réponses de N.D de Garabandal :

Le premier mouvement de Conchita est d'accueillir la Sainte Vierge, en lui souhaitant  un bon anniversaire ( Immaculéee Conception ) et l'appelle Marie- Mère, certains de ceux qui étaient présents ont chargé Conchita de Lui présenter leurs souhaits.

Conchita parle ensuite de l'Enfant Jésus avec qui venait souvent La Sainte Vierge dans les bras; Étonnée elle lui  dit qu'il n'a pas grossi... se demande où Il est, lorsqu'Elle ne vient pas avec Lui :

" Où se trouve t-il ? Dans quel coin du Ciel le laisses tu" ?

On entend une réponse de Conchita surprise disant " Ah mais tu ne peux pas être là bas et ici " ... ; Après un temps on peut entendre enfin ( mais il faut prêter l'oreille ..) Oui ... Oui ... Oui ...

On aura l'explication plus tard des propriétès des  " corps Glorieux " et de la Bilocation de la Sainte Vierge ...

Voici l'essentiel des bribes de cette extase : 

On entend un chuchotement puis : " Lo Quieren Célebrar = ils veulent le célébrer" ... Conchita enchaîne : "Et combien de temps après viendra le Miracle ? Quand les gens douteront ? " la Vierge répond :  "Una semana " = une semaine, et Conchita de répondre : "une semaine suffira" ? ... 

Après une pause, on entend un bruit suivi de quelq'un qui tousse autour; immédiatement après, on entend, imperceptible : Nuestro Señor ...

Pourquoi Notre Seigneur est prononcé ? on ne sait ...

Et Conchita : Je peux dire cela? à qui est répondu lentement "SI "... oui ...Il s'agit d'un événement qui doit avoir lieu manifestement une semaine avant le Miracle, quelque chose qui doit être célébré , et aussi du miracle lui-même

Conchita demande quand elle sera religieuse, car sa mère ne la laisse pas encore aller; elle insiste voulant arracher du Ciel la permission: " Dis moi que oui ! ... " Après un chuchotement on entend " OBEDECER= obéir ", la Vierge leur a enseigné plusieurs fois qu'il valait mieux obéir aux parents plutôt que de Lui Obéir.

Après avoir parlé encore du petit jésus, Conchita en vient aux titres nombreux donnés à la sainte Vierge, ainsi " Mère de Dieu ...on entend alors:

No me llaman a mi de verdad = on ne m'appelle pas Moi vraiment c'est à dire en tant que Marie Mère, il s'agit de vivre avec Elle, notre Mère, bien sûr Mère de Dieu mais aussi Notre Mère, comme Marie le demande quand l'Eglise le permettra en public dans le "Je vous Salue Marie" 

Puis " Ellos no quieren ir = eux ne veulent pas y aller (ou partir... verbe à deux sens) 

De qui s'agit -il on ne sait.

Conchita parle ensuite des gens qui sont venus aujourd'hui pour voir s'il n'y aurait pas quelques miracles on entend " No esta bien - ce n'est pas bien " Conchita poursuit en disant qu'ils devraient respecter la présence de la Vierge ...en répons en entend "oui" .

Puis un autre dialogue : Conchita dit à la Vierge" si on m'entend , on t'entends aussi toi hein? parce que tu parles fort , n'est ce pas ? Conchita

parle bien sur du magnétophone que des gens ont amené pour enregistrer ce qu'elle dirait à la Sainte Vierge... Cadeau que la Vierge a donné à tous  d'entendre sa voix inimitable 

Cela finit en entendant la Voix de la Sainte Vierge disant " ya me voy " - Je pars ...

Conchita d'insister en disant " déjà ?" et la réponse lente et très douce de Marie ...." Oui ...oui .."

Ainsi se termina l'Extase de ce jour ...

Bastiano