1 Mai 2014

Lorsqu'on remonte loin  dans la tradition catholique , cette expression a plusieurs significations, selon les interprétations, mais arrêtons nous à celle ci, qui dit que les résolutions, fussent-elles bonnes ne suffisent pas, sans leur réalisation, et peuvent même être complices, car le fait de cette non-réalisation, exécution, ou complicité  conduit en enfer , nous, voir les autres, comme suit ...

L'action donc est primordiale, pour ne pas aller sur le chemin qui y mène, et comme une évidence cela nous rappelle la teneur du second message  de Garabandal où, pas n'importe quel porte- parole nous l'a transmis, mais, Celui qui est chargé de peser les âmes, comme le montre parfois sa statue tenant une balance dans sa main ... Saint Michel

Cela ne voulait il pas dire simplement, que malgré les supposées "bonne intentions" des uns et des autres en décrétant " l'aggiornamento ", le renouvellement en quelque sorte pour " s"adapter" au monde , le Concile Vatican II à mis en pratique cette expression ?

N'est-ce pas à cause de ce risque que ND du Mont Carmel de Garabandal pour cette fin des temps , du temps des nations, est venue avertir de ne pas ouvrir, en quelque sorte la boîte de Pandore? 

A la vue des dégâts on peut penser qu'en Enfer ne se trouve pas seulement les "méchants", sous ce pavé, reposent peut être des Prêtres, des fidèles issus de ce Concile entre autre. Posons nous la question .

Voici une autre réflexion ...

 Sur quoi repose le Mal dans ce monde? Peut être sur des gens de bonnes intentions qui ont laissé un "vide" dans le monde de l'action, Et comme dit le dicton, " la nature a horreur du vide " Et ce vide à été rempli par les " méchants ", dans l'Eglise, par la pauvreté spirituelle, les fausses dévotions, des liturgies trop humaines, sans transcendance, ou Dieu se sent étrangement rejeté en Esprit et vérité, dans sa propre maison.

En dehors de l'Eglise nous connaissons trop bien la culture de mort par exemple, pour définir où finissent les "méchants" non repentis.

Que personne ne soit dupe, L' Église approche du tombeau ...

Oui le Mal se fait sur un vide laissé, tout en appelant ça une avancée ;

Forcément, montrer seulement ce qui compte, ne faire que de la théorie , s'agiter dans des démonstrations toutes extérieures, se contenter de seulement ce qu'on dit, sans le vivre aboutira sans aucun doute pour beaucoup, à l'accomplissement de ce proverbe : qu'on peut finir en Enfer avec les réprouvés qui s'étaient rebellé...

La querelle spirituelle qui fait rage depuis des décennies dans l'Eglise, cette diversité de rites, de dévotions, pour avoir voulu sortir de ce qu'il est coutume d'appeller la Tradition, semble avoir amené la confusion et la division ...le Diable sans doute disait Paul VI ...certes ...Mais grand est le nombre de consacrés et laics qu'il a trouvé pour ses basses oeuvres.

Cette querelle ne permet pas la sanctification des âmes, le sentimentalisme et l'humanisme qui en découle non plus , loin s'en faut.

Il en résulte le minimum syndical, si j'ose dire ,en matière spirituelle, avec de vains prétextes pour nous priver volontairement d'un Bien que nous avons au milieu de nous ...

La peur de déplaire ? Elle aboutit à que celui qui dérange est écarté, car la machine à broyer qu'est le besoin de plaire, ou la peur de déplaire selon, à des conséquences, et semble t-il le premier à en pâtir est ... Jésus Christ !

Oui, on prononce son Nom, on L'a sur le bout des lèvres, on dit le porter dans notre coeur, mais en réalité, Il est le premier à déranger ...Alors parlons Du Dieu d'Abraham qui sied à tout le monde pour faire de la future Église , peut être un lieu d'accueil pour tous les hommes de bonne volonté, peut être même de différentes confessions pourvu que Jésus Christ soit écarté !

D'après quelques réflexions justement émanant du milieu juif, nous avons d'autres repères, lorsqu'on étudie les fils de Noé !

La dictature est il dit, le Pétrole, l'idéologie dominante c'est Cham

Japhet lui, représenterait ceux qui vivent du " sondage" et disent donc, ce que l'on va apprécier, Cham lui vit du pouvoir;

Japhet lui, explique cet enseignant, aurait pris  en quelque sorte Cham en otage, afin que la Vérité ne soit plus exprimée sous le fallacieux prétexte qu'elle doit plaire ...Conflits d'intérêts 

Japhet lui optait pour mettre de l'eau dans son vin , Cham lui s'en moquait, partisan d'écraser qui ne serait pas d'accord; il en ressort que là aussi la Vérité se retrouve muselée, puisque adepte de la peur et de la répression.

Japhet serait le prototype de celui qui ferme les yeux et qu'on doit obliger à s'investir ( d'ou ce qui en découle, hypocrisie, sournoiserie, apparence extérieure, souci d'être bien vu..bref, l'idéologie de ce qu'on appelle " la vitrine", Japhet vend ce qui va plaire ...)

Toujours d'après les propos ce et enseignant juif, Cham est le plus grand danger, car il pense avoir la vérité absolue et l'impose, ainsi Japhet sera   "récupéré", car sait-on jamais? De l'hypocrisie peut sortir demain une étincelle? 

Cham Donc est maudit, il en est, qui ne veulent régner que par la force, et seuls, sans besoin de personne, ou alors se servent des hommes.

Sem lui est" l'intellectuel", "le penseur", Japhet le charmeur" mais ils ne font pas le poids face à Cham, image de satan qui a voulu régner seul, et détruire le projet initial de Dieu ..."

Intéressante analyse, complexe, car nous, Catholiques ne connaissons pas aussi bien l' ancien testament que les rabbins ...

Attention donc  de bien comprendre le message prophétique de Garabandal qui, sous cette interprétation, y compris celle de l'enseignant juif, ouvre une nouvelle perspective de compréhension qui nous fait mieux saisir pourquoi la Sainte Vierge, et tous ceux qui ont parlé de Garabandal sont écartés, par L'Eglise et les fidèles, ignorants des enjeux ...

Ecarter la tradition pour plaire? 

Ce fut sans aucun doute la motivation de beaucoup d'Évêques et Cardinaux et Prêtres lors de ce concile Vatican II !

Pour finir, le rappel d'une partie du message donné par Saint Michel le 18 juin 1965, l'année prochaine, nous fêterons le jubilé des 50 ans de la fin des apparitions ( 13 novembre 1965 dernière apparition publique à Conchita )

"Les Cardinaux, les Evêques, les Prêtres vont sur le chemin de la Perdition et entraînes les âmes avec eux ...."

A méditer ...

Fraternellement

Bastiano