22 février 2014

J'avais déjà posté cela dans un forum fut un temps , je crois utile ce rappel de la doctrine Catholique, ainsi que des origines protestantes du Pentecôtisme actuel rebaptisé " catholique " 


En 1966, deux professeurs laïcs catholiques à la Faculté de Théologie de l'Université Duquesne à Pittsburgh furent tellement impressionnés par la lecture d'ouvrages pentecôtistes qu'ils crurent qu'ils pourraient avoir "la plénitude de la vie chrétienne"s'ils recevaient le "Baptême de l'Esprit" des pentecôtistes eux mêmes.

Ils découvrirent après ce Baptême qu'ils parlaient en langues .

Revenant à l'Université, ils initièrent d'autres catholiques ( voir la loi canon 1399 que S. S Paul a abrogée le 15/11/1966)

Le mouvement se répandit rapidement à l'Université Notre Dame de l'Indiana et à d'autres catholiques; Ainsi disaient ils " ces dons du saint Esprit énumérés en  Cor.12 qui pensait-on autrefois appartenaient à l'Eglise primitive, étaient maintenant reçus avec joie par des membres de l'Eglise Catholique américaine du XXeme Siècle.

Pour dissiper les doutes légitimes de leurs frères catholiques , ils ont essayé de se justifier en prétendant que ce n était pas qu'une réponse ) la prière de S.S.Jean XXIII en convoquant le concile:


" Renouvelez vos merveilles en notre époque, comme pour une nouvelle pentecôte" ( 25.12.61), ce n'est, en définitive , qu'une mauvaise et tendancieuse interprétation des paroles du Pape qui n'a jamais demandé une nouvelle pentecôte ni la manifestation des mêmes prodiges..

Ce renouveau Charismatique arrivera en France en 1972, Brest est le premier groupe formé.

En Juin 1973, un grand rassemblement réunit 20000 membres à South Bend dans l'Indiana.

En août 1973, les responsables français se réunissent à Aix en Provence.

Ce mouvement ne cesse de croitre comme les mauvaises herbes: Caen, Nantes,Angers , Le Mans , Rennes , Poitiers , Dijon etc ...

Cette prolifération est profondément inquiétante pour l'equilibre des catholiques ...comme nous allons le voir.

DOCTRINE DE L ÉGLISE CATHOLIQUE

L'Esprit Saint avait -il vraiment quelque chose à voir dans cette affaire? comme dit fort justement le RP SERTILLANGES OP.:
" C'est le même Esprit Saint qui gonfle les voiles de la barque de Pierre et qui permet aux passagers de respirer"
Ainsi, si un membre de l'Église catholique croit être mu par le Saint Esprit en refusant la direction officielle de l'Église, il se trompe lourdement...

1) Les Sacrements 
Dans ces groupes, il faut remarquer que tout se passe en dehors des sacrements; même du Baptême, car le Baptême "dans l'esprit) 

(= non sacramentel) n est pas le Baptême catholique ; il n'existe pas comme tel dans le nouveau testament . ce n'est pas le même Baptême d'eau que les Apôtres conféreront donnant, au Nom de Jésus Christ ,la Vie de l'Esprit Saint: le Baptême sacramentel, notre Baptême catholique

2) La Liturgie

D'ailleurs, dans la liturgie catholique, il n'est aucune place pour cette sorte de participation par exclamations et prières  hors du temps qu'ont les Mouvements Charismatiques.


L'Église, très sage, tient à contrôler la Doctrine tant dans ses rites que dans l'engagement de ses prières , car "Lex Lorandi, Lex Credendi
" si chacun, en effet, venait à y mettre " son grain de sel" de nombreuse erreurs pourraient aussi s'infiltrer.



Qu'en est il des "charismes" supposés surnaturels? Ont ils l Esprit Saint pour auteur? Et est il vraiment question du Saint Esprit, Personne Divine?
Saint Paul ne nie pas les dons charismatiques; il faut seulement remarquer qu'ils sont plutôt pour les incroyants que pour les croyants, en souligne les dangers d'auto déception et d'abus auxquels ils pourraient donner lieu:" Le fait de parler en langues de manière extatique et sans discernement" est , dit il , la reviviscence d'un passé païen.

De telles manifestations n'ont donc plus aucune raisons d''être l'Église étant solidement établie... Le même St Paul, d'ailleurs, n'en parle plus dans ses épîtres postérieures à Timothée et à Tite.

Alors si vraiment ces charismes reviennent aujourd'hui, comment se fait il que L'Église ait été privée, durant deux mille ans, d'un élément essentiel à sa vie?

Ce qui est faux..car l'Esprit Saint, à travers la nature humaine du Christ a toujours mû l Église; Celle ci est l'Oeuvre de l Esprit Saint, Elle est l Esprit Saint en tant que manifesté visiblement dans l'univers. Elle est aussi , par lui inséparable des autres personnes , la résidence du Dieu vivant, de la Sainte Trinité.

De plus , l'eglise hiérarchique dans son ensemble , corps du Christ rempli de L Esprit Saint, est charismatique; l'Episcopat l 'est lui même comme le précise St Paul. D'autres part, les Saints ont possédé des charismes spéciaux et propres à chacun selon son état et selon sa mission...Enfin,l'Église nous enseigne que c'est aux personnes ayant l'autorité en Elle qu'il appartient de porter un jugement sur la réalité et sur le bon usage de ces dons.

C'est ce qu'affirme SS Paul VI" Le magistère de l'eglise bénéficie de l'assistance de l' Esprit Saint. Celui ci donne librement ses charismes à tout le peuple de Dieu et même aux simples fidèles, Mais la vérification et l'exercice de ces charismes relèvent de l'autorité du ministère hiérarchique..Et plus récemment : " la structure ordinaire et institutionnelle de l'Église est toujours la voie maîtresse par laquelle l'Esprit nous parvient aujourd'hui encore, et plus que jamais .

Donc hors de l Église , il ne peut y avoir de "vrais" charismes ni de vrai" Esprit Saint telle est la Doctrine Catholique.

PAROLES DU PAPE ( audiences du 3-10-24/9/69 et 21-2/1973)

S.S PAUL VI :

"On veut se donner l'illusion d'avoir un christianisme libre et purement charismatique, mais en réalité amorphe, évanescent et exposé à tous les vents de la passion, de la mode , ou de l'intéret temporel et politique"

"On fait recours à des théologies arbitraires ou des suppositions charismatiques gratuites pour combler le vide intérieur de la confiance perdue: en Dieu, en la conduite de l Église, en la bonté des hommes, et même en soi-même"

"Ils en appellent à l'Esprit Saint, comme si le Divin Paraclet était continuellement à leur disposition"

le 25 octobre 1972 il se plaint du retentissement donné à deux phénomènes dont l'un est celui d'une suffisance charismatique prétendue
qui n'est pas l'oeuvre de l'Esprit Saint.

Il est donc extrêmement important et clair qu’il faut beaucoup de discernement pour voir s’il s’agit vraiment de la manifestation du Saint Esprit 
D’après les critères déjà dénoncés, ‘’ il y a des signes qui ne trompent pas ‘’

1-Sont très douteusement du Saint Esprit, les phénomènes charismatiques qui se produisent en des réunions

a) Ou les chants (étranges mélopées très douces souvent cantiques religieux modernes entonnés successivement par un meneur de jeu et 
Les autres ‘prières’ ont pour but d’aider à l’expérimentation du ‘sens’ d’une vraie communauté et de la chaude amitié que procure
Un engagement ‘commun’, car la vraie Charité n’est ni expérimentation, ni imagination, ni émotion..

b) Qui deviennent à un moment ou un autre une débauche d’émotionalisme, d’exaltations soudaines et religieuses, contraires à la dignité
Et au sérieux qui conviennent, à la Majesté divine.

c) ou l’inter confessionnalisme institutionnel favorise l’expérimentation de la même exaltation religieuse :
le Saint Esprit ne peut ni s’intéresser uniquement au caractère pentecôtiste de tous les participants, ni demeurer indiffèrent aux vérités 
et aux erreurs professées par chacun.

d) Qui n’apportent au plan de l’être ( non des sentiments) aucune utilité pour le bien des âmes , pour l’accroissement réel et concret
de la vie religieuse des participants..

e) Ou la sainte écriture est lue ou citée au hasard des textes en dehors des données traditionnelles de l’exégèse et de l’interprétation
Officielle et magistérielle de l'Église Catholique…

f) Ou les réunions se déroulent pas pleinement avec les Dogmes et les enseignements de l’Eglise, ou bien lorsque tout entraine à des actions contraires 
a la décence, et aux bonnes mœurs…

Qui ignorent ou refusent de se référer à la Mère de Dieu, car pas de don du Saint Esprit sans la coopération de Marie. Pas de pentecôte 
Sans Marie, donc pas d’Eglise sans Marie, Mère de L’Eglise ; car la vierge Marie engendre mystérieusement et mystiquement tous les 
Enfants de Dieu en son sein virginal pour les rendre conformes à l’image de son divin Fils Jésus ; C’est son role essentiel de Mère de 
L’Eglise qui lui a été donnée en la personne de Saint Jean au pied de la Croix.

Marginaux ou des sectes qui se prennent pour la véritable Eglise et critiquent l’Eglise hiérarchique et sacramentelle fondée sur le Pape
Ou, tout simplement, qui agissent en dehors, surs d’eux-mêmes. La spiritualité du pentecôtisme. Centre uniquement l’effusion du Saint-
Esprit sur les manifestations extérieures : elle a tort.
Bien entendu , les dons de guérisons, de prophétie, le don de discernement des esprits, le don des langues, etc. ..ont été donnés à l’Eglise
Primitive. En aucun cas, ils ne constituent l’essentiel du Message de l’Esprit Saint. Si le seigneur les donne, Il les accorde par surcroit.

Par conséquent, centrer une spiritualité sur l’exercice des dons et des charismes  amènera insensiblement tout ce mouvement charismatique a verser dans l’illuminisme, l’exaltation, voir le schisme. 

Ne serait -ce pas avant le règne du Cœur Immaculé de Marie  l’anti pentecôte de Satan, l’antique Serpent, qui joue ses derniers atouts
Devant la puissante Marie entrain de lui écraser la tête ?

Tiré des archives Appel des Pins ( Abbé de Bailliencourt + 8 février 1990 )

Bastiano