9 février 2014

Tout d'abord un commentaire sur l'Evangile selon Saint Matthieu  13 24/30 par Saint Grégoire Palamas (1296-1359), moine, évêque et théologien 

( tiré de Per Ipsum aujourd'hui )

« Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le Royaume de leur Père »

Les serviteurs du Maître, autrement dit les anges de Dieu, s'aperçurent qu'il y avait de l'ivraie dans le champ, c'est-à-dire que les impies et les méchants étaient mêlés aux bons et vivaient avec eux, même dans l'Église du Christ. Ils dirent au Seigneur : « Veux-tu que nous allions enlever l'ivraie ? », en d'autres termes : « que nous ôtions ces gens de la terre en les faisant mourir » ? 


Avec le temps, beaucoup d'impies et de pécheurs vivant avec les gens pieux et justes en arrivent à se repentir et à se convertir ; ils se mettent à l'école de la piété et de la vertu et cessent d'être de l'ivraie pour devenir du blé. Ainsi les anges risquaient-ils, s'ils saisissaient de force ces hommes avant qu'ils puissent se repentir, de déraciner le blé en eux en enlevant l'ivraie. De plus il s'est trouvé souvent des hommes de bonne volonté parmi les enfants et les descendants des méchants. Voilà pourquoi celui qui connaît toutes choses avant qu'elles n'arrivent n'a pas permis d'arracher l'ivraie avant le temps fixé. 

Ainsi, ceux qui veulent être sauvés du châtiment à la fin et veulent hériter du Royaume éternel de Dieu ne doivent pas être de l'ivraie, mais du blé. Qu'ils s'abstiennent de toute parole vaine ou méchante, qu'ils exercent les vertus contraires à leurs vices et produisent les fruits de la pénitence ! C'est ainsi, en effet, qu'ils deviendront dignes du grenier céleste, qu'ils seront appelés fils du Père, le Très-Haut, et que, tout joyeux et resplendissants de la gloire divine, ils entreront comme héritiers dans son Royaume. 

 

Et comme nous avons délibérément fait le choix d'editer les messages donnés à Bartholomaeo avec l'autorisation du Moine Père Abbé qui le suit , voici ce que lui disait pour rappel, la Sainte Vierge le 14/09/2011: 

Donné pour la fête de la Croix Glorieuse - Exaltation de la Sainte Croix Approche-toi de mon coeur mon enfant et laisse-toi bercer.

Me voici donc comme promis, pour te parler de la fin des temps.

Combien parlent et ne savent pas.

Combien disent avoir reçu, et n'ont rien reçu, qui peut parler et prophétiser si mon Fils ou moi-même ne leur avons point adressé la parole ?

Beaucoup parlent donc, mais pas en notre nom. Aujourd'hui je viens par toi avertir de ne pas suivre les faux prophètes, encore une fois.

Ceux qui prononcent des paroles creuses, sans fondement, sans Âme, paroles qui ne sanctifient pas, paroles qui ne prendront pas racine dans les coeurs.

– Sainte Mère, que dois-je faire ?

- Ne sens- tu pas ? Ne t'as t-on pas donné la lumière sur ces derniers temps ? – Écris...

– Je ne t'entends pas Sainte Mère, et je ne sais pas ce que tu m'as dit... !

– Alors ouvre ton coeur et écoute : «Arrive le temps mauvais dont je t'ai souvent parlé. Que de fois J'ai dit de s'approcher de mon Coeur Immaculé afin d'être irradié de mon amour maternel ? Qui écoute ?

En vérité, beaucoup viennent, mais pour connaître, sans reconnaître.

Beaucoup viennent par curiosité, mais comme je l'ai dit, ils ne m'appellent pas vraiment. Alors que puis-je faire pour mes enfants bercés par des sentiments humains ?

Écris et n'aies pas peur … Arrière les faux prophètes, arrière les enfants du diable qui se font passer pour les miens et égarent mes enfants. Craignez Dieu, allez vers Lui dans l'humilité, dans la ferveur, et non pas comme des ignorants des choses du Ciel. - Je ne comprends pas Sainte Mère, que faut-il faire pour échapper à la confusion ?

Écris : « Cette fin des temps est le temps de la moisson et voici comment le moissonneur procède. Il regarde, prend dans ses mains, porte à ses narines, il frotte ensuite le grain avant de le moudre entre ses doigts pour tester s'il est mûr … Ainsi en est-il des âmes, mon Fils opère de même et vous presse de revenir dans de meilleurs sentiments. Mon Fils sent et prépare vos âmes afin d'affronter ces dernières heures. Heures de ténèbres qui recouvriront la terre. Venez et laissez-vous aller entre les mains de votre Créateur ! Que peut-il vous arriver ? Le moissonneur est à la porte, êtes-vous prêt ?

Êtes-vous prêt à faire amende honorable ? Non ! Beaucoup d'entre vous s'arrêtent encore à la porte des sens ! Beaucoup d'entre vous ne demandent pas d'aide ! Et le plus grand nombre va être emporté dans cet ouragan. Courez donc vous confesser, cherchez et sortez de votre routine …

Laissez donc vos peurs ! Aimez les choses d'en haut car qui pourra résister à la colère de mon Fils ? Écoute mon Fils, avertis les tiens de se préparer à la rencontre en aimant et pardonnant.

- Sainte Mère ?

- Je suis lasse mon enfant mais je ne vous laisserai pas vous égarer par des paroles inutiles. Que mes enfants apprennent à retenir ce qui est bon pour leur âme, qu'ils éloignent ce qui brille, et aillent vers ce qui leur semble approcher leur âme de mon Fils.

Cessez mes enfants de courir après les faux prophètes et leurs séductions.

 

rappel des messages : http://lavoieduciel.canalblog.com/archives/2013/02/03/26323557.html

 

Ainsi Est venue à Garabandal la Sainte Vierge, sous le vocable de Notre Dame du Mont Carmel pour signaler que nous allions entrer dans la Fin des Temps , L'enfant Jésus présent , et le Scapulaire, sous forme de manipule que portent les Prêtres au bras gauche pour signifier " les gerbes que l'on réunit en botte ( de foin ... que l'on destine au feu ? ...) " après avoir séparé le bon grain de l'ivraie...l'heure de la moisson approche pour tout un chacun ...

Manipule >>>

Plus que  Trois papes après Jean XXIII et vient la fin des temps ...( vous savez maintenant qu'il s'agit d'une période à venir , d'un décompte, et non pas d'un fait qui devait s'arrêter dès le nouveau pape élu ...) 

Bastiano