Texte revisité d'octobre 2013

10 mai 2014

"Comment peut être Sainte une Église qui a traversé des moments d'obscurité et qui est constituée de pécheurs, d'hommes pécheurs, de prêtres pécheurs, de soeurs pécheresses, d'évêques pécheurs, de cardinaux pécheurs, de papes pécheurs?", a demandé François à la foule. Elle est "Sainte parce qu'elle procède de Dieu" 

Après avoir parlé de l'Unité il y a peu , il semble que François suive les messages de la Sainte Vierge ! Car enfin, n'est ce pas le 13 septembre, dans le message donné à Bartholomaeo que l'on trouve cette formule donnée par La Vierge Marie " Ecclesia sancta ,unica, Et aeterna ? " 

Aujourd'hui donc il était question de l'institution Divine qu'est l'Église car fondée par Notre Seigneur Jésus Christ ...

Oh ! cela n'était pas la première fois si l'on cherche bien dans les messages reçus par Bartholomaeo, qu'il est question de cette Institution .... Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église.... certes ..? question aussi des dangers que représentaient des " judas " tapis et attendant que la boite de Pandore soit ouverte avec le concile Vatican II ...Certes ...Quel dommage cependant, lorsqu'on fait le parallèle avec ce que Saint Michel a dit un certain 18 juin 1965 au sujet des Prêtres, Évêques, et Cardinaux allant sur le chemin de la perdition et entraînant des âmes , qu'au lieu de rejeter et enterrer cet avertissement , et le jugeant impossible venant du Ciel, que l'on est pas plus fait cas ! car l'on ne se retrouverait pas quasiment 50 ans après, à dresser un funèbre constat sur les erreurs et péchés des membres du clergé, sur les milliers d'âmes perdues, sur ces horreurs que le monde connaît maintenant, par ceux-là même qui devaient nous apprendre à gagner le ciel ...

Ce qui m'amène à ne toujours pas comprendre comment, loin de Rome , dans un petit évêché du nord de l'Espagne, l'on peut encore dire et maintenir que ce message du 18 juin 1965 n'a jamais existé ! Que tout ça n'a été que jeu d'enfant ... ! Oseraient -ils, en face de l'evêque de Rome, lui tenir les mêmes propos ? 

" François allons, cessez de faire l'enfant ! Des prêtres, des évêques, des cardinaux allant sur le chemin de la perdition? Vos propos ne peuvent venir du ciel !! "

Personne n'est-ce pas n'oserait?

Et bien alors si ce qui a été dit aujourd'hui est vrai, pourquoi l'Evêque actuel, l'apprennant, ne nous sort-il pas une note se rétractant sur les propos d'alors, et faisant preuve d'humilité, avouer les erreurs de jugement et le mal fait, égarant les fidèles, en les menaçant, en se cachant derrière le "petit doigt " de la prudence ?

Comment à Santander encore, peut-on continuer à se voiler la face après que ce message, prophétique alors, est maintenant on ne peut plus vérifié ?

Une Église Sainte se doit d'imiter son fondateur, est d'avoir le courage de faire toute la lumière avant que, comme le disait Saint Padre Pio,il ne soit trop tard et que les ténèbres prennent toute la place dans le Sanctuaire .

Allons Mgr Zamora,après plus de 4 millions de visiteurs venus prier ND du Mont Carmel à Garabandal, reconnaissez donc ce lieu comme le rendez vous d'enfants devenus grands, comme un lieu que l'on se doit de respecter,  et que cesse ce scandale qui est de mépriser, d'ignorer que le ciel, par Marie, a visité ce petit village, pour nous donner un dernier avertissement maternel.

Ceci vous le pouvez, car reconnaître de façon formelle Garabandal, vous le savez cela ne se peut encore... les prophéties doivent s'accomplir , aussi personne ne peut ni condamner, ni approuver ... ce qui s'appelle "Non Constat de supernaturalitate"

Il est temps de Pâitre vos brebis Mgr Zamora, vous qui avez en charge le Diocèse de Santander, celles notamment qui viennent à Garabandal dans un esprit de paix et de fidélité à la Sainte Église, il est temps de faire de cet endroit un lieu de Prières et le reconnaître au moins comme tel officiellement, comme le fait Don Rolando, au alors il y a t-il deux poids, deux mesures dans votre Diocèse? Diriez vous que Don Rolando désobéirait aux vieilles consignes? Non, N'est ce pas? alors qu'est ce que vos recommandations de ne pas faire de prosélytisme puisque chaque année nous fêtons en compagnie de Don Rolando, qui ne peut agir sans votre permission, la venue de Saint Michel et de la Sainte Vierge? c'est à y perdre son latin ...Peut être faut il en retrouver l'usage comme au temps des apparitions pour retrouver la vue ? 

Filialement vôtre 

Bastiano