16 juillet 2013

La prière de l'Angélus est également appelée la prière de l'Ange. C'est une prière de l'Église catholique d'Occident dont le nom signifie "Dieu suave". 

 

L'Angélus est une prière de dévotion en l'honneur de l'Incarnation que l'on récite matin, midi et soir, au son de la cloche de l'Angélus.

Elle est née au XIVème siècle, mais on priait alors la prière du soir seulement. Puis au XVème on lui ajouta la prière du matin en l'honneur de la Résurrection, et au XVIème siècle s'ajouta la prière du midi en souvenir de la Passion.

L'institution de l'angélus est attribuée au pape Urbain II, pour soutenir la marche des croisés.

L'angélus se sonne par trois séries de trois tintements suivis d'une « pleine volée ». Les tintements correspondent au début du versicule, du répons et de l'Ave. On a coutume d'incliner légèrement la tête à ce versicule en signe de révérence pour le mystère de l'Incarnation.

Voici la prière :

V. L’ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie
R/ Et elle conçut du Saint-Esprit.

Je vous salue Marie, pleine de grâce,
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes,
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, mère de Dieu,
Priez pour nous, pauvres pécheurs,
Maintenant, et à l'heure de notre mort.

V. Voici la Servante du Seigneur
R/ Qu’il me soit fait selon votre parole.
Je vous salue Marie...

V. Et le Verbe s’est fait chair
R/ Et il a habité parmi nous.
Je vous salue Marie...

V. Priez pour nous, sainte Mère de Dieu
R/ Afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ.

Prions. Que ta grâce, Seigneur, se répande en nos coeurs. Par le message de l'ange, tu nous a fait connaître l'Incarnation de ton Fils bien aimé, conduis-nous, par sa passion et par sa croix jusqu'à la gloire de la résurrection. Par le Christ, notre Seigneur.
R/ Amen.

 

      L’insistance qu’ont mis les papes, au cours de longs siècles, à promouvoir la récitation, par tous les chrétiens, de cette minuscule prière de l’Angélus est sans proportion et proprement impressionnante. Le décalage apparent entre le côté rudimentaire, j’allais dire dérisoire, de cette prière et les effets qu’on en attend est simplement spectaculaire.

La raison en est simple : l’Angélus est la prière de tous les chrétiens contre les dangers, les périls même, qui menacent l’Eglise, les chrétiens, la chrétienté…

Gemma_Elisa