11 juillet 2013

La seconde vertu cardinale est la Force :

2- La Vertu de Force

Ce n'est pas pour porter des fardeaux, mais pour résister aux tentations de démon, du monde, de la chair : nous en avons bien besoin.

Il y en a qui, voyant qu'ils sont si faibles et ne se convetissent qu'à la longue, sont tentés de se décourager : ce n'est pas cela !

Il faut toujours être prêt au combat, avoir toujours les armes à la main. Je lisais hier ( dit le Saint curé D'Ars ) un trait de la Sainte Vierge : une personne qui avait de grandes tentations, s'en plaignait à une autre et lui demandait quel moyen elle pourrait employer pour ne pas succomber. Cette compagne lui conseilla de crier au moment de la tentation : au secours ! Marie !

Quelques temps après, le démon apparut à la personne qui avait donné le conseil : Infâme, lui dit-il, tu m'as ravi cette âme; mais je l'aurai bien quand même.

Un Saint se trouvait sur un vaisseau où il y avait un jeune qui lisait un mauvais livre, le Saint lui dit : Voulez vous faire plaisir à la Sainte Vierge ? Jetez votre livre à la mer ...

Tout de même ! ...Jetez le vous même, répondit le jeune homme ...

il vaut mieux que ce soit vous, le sacrifice sera plus grand répondit le Saint ...

La Sainte Vierge le récompensa de suite ...ce jeune homme se fit religieux.

Combattons tous vaillamment. Une  fois que le démon verra qu'il ne peut plus rien sur nous, il nous laissera.

Voici comme le démon en use ordinairement vec les pécheurs qui reviennent à dieu : il leur laisse goûter les douceurs des premiers moments de leur conversion, parce qu'il sait bien qu'alors il ne gagnerait rien; ils sont trop fervents. Il attend une sixaine de mois ( 6 mois ) , que leur ardeur soit passée, puis il commence à leur faire négliger leurs prières, les sacrements, il les attaque pr diverses tentations : c'est bien alors qu'il faut demander la force et ne pas se laisser abattre, car c'est le moment du combat.

Bastiano