11 juillet 2013

Pendant un mois environ, le Seigneur se tut.

Ses premières paroles en ce 12 mars, furent de me dire qu'Il se complaisait en moi, que j'avais su lui rester fidèle (?) Je compris que cela voulait dire fidèle à la sainte Messe) puis Il me dit, cherchant à me rassurer :

" Laisse-Moi oeuvrer en toi, abandonne toi à Moi, afin que Je puisse réaliser mes desseins à travers toi "

Il me recommanda de continuer à prier, et de l'adorer dans le saint sacrement, car Il se révélait à moi différemment à ce moment là (d'une manière invisible à mon âme).

Ce même 12 mars, il me dit :

" Je suis la vérité et le vrai chemin, Je ferai tout, tu n'auras pas à te préoccuper de ce que tu diras, car le Saint Esprit t'accompagnera, tu ne dois pas t'occuper de ce que tu feras, car, en mon nom et celui de ma Très Sainte Mère, tu obtiendras tout ", mais c'est la phrase suivante qui restera imprimée dans mon esprit à tout jamais :

" Mon tout petit, ne te glorifie jamais, mais glorifie tout en Mon nom comme tu le fais, car Moi, le Seigneur fait tout, de toi même, tu ne pourrais rien ".

Ce même jour, il me parla pour la troisième fois. Il me confia :

" Beaucoup se trompent sur les événements à venir, car ils ne Me recherchent pas du fond de leur coeur, mais sont avides de sensations, leur orgueil les aveuglent et tant qu'ils ne feront pas preuve d'humilité, ils ne Me rencontreront pas sur leur chemin. Moi, le Seigneur donne à qui Je veux, quand il vient surtout avec un coeur humble, par amour pour Moi. Je me révèle aux âmes pauvres, aux âmes dans lesquelles Je me complais, car seul, leur amour compte pour Moi "

Puis Il me dit de ne pas craindre, que je ne ferais pas d'écarts qui finiraient par m'éloigner de lui, il m'avait choisi et ne me laisserai pas me perdre sur des chemins qui ne sont pas les siens.

Aujourd'hui je me rends compte que mon Jésus est le chemin, la vie et la vérité. Il me dit encore :

" Je te bénis mon enfant, toi qui marches dans mes pas, toi qui gardes mes préceptes, restes dans ma voie comme tu le fais, ne te méprends pas..., Je suis un Dieu d'amour, pas un Dieu de craintes et de reproches, ceux que J'appelle ... Je les ai pardonnés, et ceux que J'ai pardonné ... Je les ai sanctifié"

Quel amour dans sa voix, quelle joie dans mon âme pendant ces moments là, je voudrais tant vous les faire connaître, mais les mots seraient trop pauvres...

Le 13 mars

 Encore des paroles magnifiques de douceur... empreintes d'amour, d'amour céleste, rien ne m'aura donné autant de bonheur et de paix que mon Jésus sur cette terre, et rien ni personne ne pourra jamais m'en procurer de cette portée.

Puis ce fut l'annonce de l'avertissement qu'il enverrait au monde et là encore, sa voix puissante en tant que créateur et maître de l'univers, et vraiment je me disais, qui peut lui résister ?

" Seules seront purifiées les âmes qui sont dans le livre de vie , et que mon Père a choisi pour cette purification, quant aux autres, malheur à eux, s'ils ne se repentent pas, car il vaudrait mieux pour ceux-là de n'être pas venu en ce monde ".

Terrible la colère de Dieu, terrible son Amour pour les âmes, terrible sa compassion, terrible le jour de la Rédemption ...

Puis ce même jour à 19h,j'entendis la voix de ma douce Maman du Ciel, Elle vint simplement me dire en réponse à mes doutes :

" Ceci est le premier message que je te donne. Jusqu'à présent tu étais avec mon fils bien aimé, ne crains pas, c'est bien Moi, ta Sainte maman du ciel qui te parle, pourquoi es-tu étonné de cela ? "

Oh Ma mère! Quelle voix! Aucune vraiment, aucune ne lui ressemble; Elle me dit :

" Aimes-Le comme tu fais, aimes-Moi comme tu sais, Je te bénis, d'une bénédiction maternelle "

Tendre Mère que nous avons au ciel! Mais ce n'est que lorsqu'Elle se manifeste que cet adjectif prends toute sa force.

 Le 14 mars,

 Le Seigneur me dit :


" Le monde commence à enfanter ces douleurs, cet avertissement ultime à mon peuple, il n'en tiendra pas compte (par la suite) car d'autres choses arrivent et la confusion sera de mise, vos sages, expliqueront tout à leur manière, ils sont aveugles mon enfant, le malin mène la danse pour un temps encore, il se déchaîne "

Puis après d'autres détails au sujet du monde, lorsque viendrait l'avertissement, Il me quitta.

Arriva mai 1992, et de nouveau le Seigneur me demanda de noter son bon vouloir. A partir de mai 1992, les communications furent pour moi, plus édifiantes et plus cohérentes, ; les messages étaient plus clairs.

Le Seigneur répondit une fois encore à ma tristesse et à ces sentiments que l'on traverse dans ces épreuves. Après m'avoir consolé, ces propos prirent une autre tournure. Cette fois-ci, ce fut le départ des plaintes de notre Seigneur s'adressant à l'Eglise et aux siens de plus en plus ...

Le 4 mai,

Il me dit en substance :

" Il y a ceux qui oeuvrent pour Moi, et ceux qui préparent cette fin de siècle pour l'Antéchrist, oui mon enfant,

(car lisant dans mes pensées, je restais surpris de ce propos) toi, Je t'ai choisi pour préparer Ma voie et non pas pour la détruire, Je ne t'abandonnerai pas aux mains des profanateurs ".

J'avoue qu'à cette époque je ne saisissais pas ces paroles encore, puis petit à petit il me donna de comprendre. Après quelques recommandations au sujet d'une personne qui fallait que j'écarte de ma route, il me dit comme à d'autres endroits: " l'heure pour toi est proche ", de quoi s'agissait-il ? Je n'en savais rien ...

Le 15 mai

 Il vient me dire :

" Bientôt arrive aussi les signes dans le ciel, certains seront du Père Eternel, mais vous les reconnaîtrez car sa justice est en route "

Puis Il me parla de Jean-Paul II me disant qu'il arrivait à sa fin, que je me tienne prêt, " car son jour est proche " ( le jour du Seigneur s'entend ) Tout en continuant de noter, je comprenais, mais le Seigneur ne développa pas, et je ne Lui demandais pas d'explications. Quand le Seigneur désire parler, Il parle, je respecte tout autant sa parole que son silence, ne pas scruter au delà de ce qui est écrit certaines fois, c'est plus prudent...

" Le Père Eternel te dévoile tout ce que tu dois savoir, va en paix et ne doutes plus, ma volonté est, et tu feras ce que Je te dirais (car mentalement je lui disais que ta volonté soit faite).

Mais revenons quelques jours en arrière ...

Le 6 mai, son message était encore plus précis, et je commençai à ouvrir petit à petit mon intelligence.

Quelque chose ne tournait pas rond, si j’ose dire, au Vatican, puisque le Seigneur semblait reprocher l'attitude des siens :

" l ' Antéchrist est dans mon Eglise " me dit Jésus ! Il prépare sa venue à travers ses sbires ...!

Etait-ce le fils de perdition, ou l'idéologie contre l'enseignement du Christ ? l'Antéchrist ? , Jusqu'à présent, je n'avais rien remarqué. A L'église. où j'allais, il y avait du latin (auquel je ne comprenais pas grand chose) et des chants. Oh! il y avait bien une table avancée qui servait d'autel, mais je n'étais pas particulièrement choqué, car je ne vivais que pour l'instant de la Sainte Communion comme d'habitude, où je pouvais converser avec mon Dieu, Lui et moi, moi et Lui, et rien autour n'avait, et n'a d'importance aujourd'hui. Tout le monde s'avançait et communiait à genoux, pour moi c'était bien.

Que les Cardinaux luttent pour ôter de l'Eglise notre Seigneur, je ne comprenais toujours pas comment cela se pourrait !

La première partie de la phrase fera sursauter la majorité, dans un premier temps, et la Scandalisera ensuite. Et pourtant l' écriture Sainte nous en parle dans St Paul. ( St Paul au Thessaloniciens II chap. 2-verset 3/4).

Ainsi que la Sainte Vierge à la Salette : " Rome perdra la Foi " " Rome deviendra le siège de l’Antéchrist ".

En disant l’Antéchrist est dans mon Eglise, le Seigneur l' a vu, et nous prévient. " il prépare sa venue à travers ses sbires ", ceux qui sont à son service.

Mais le Seigneur parle au présent " il est ", et au futur quant à son arrivée, il prépare sa Venue. y a t-il une contradiction ? Et bien non. Car en ce qui concerne le présent, le Seigneur en voyant le futur, me le rend actuel, présent, il le voit "présentement," dans le futur, car il n'y a pas de temps pour Dieu, s'il y en a un, c'est pour s'adapter à notre façon de le diviser, c'est pourquoi le futur employé est correct.

Comme le dit St Paul, " il faut que vienne en premier l'apostasie ", et celle-ci est mise en place par ses sbires pour qu' il puisse régner.

C'est l'époque que nous traversons et qui va s'affirmer, celle de l'apostasie.

La deuxième solution hypothétique serait qu'il soit " tapi " dans l'ombre de l'église, donc à vue " humaine et terrestre " déjà là, je vous ai exposé dans le deuxième cas, la façon dont vous percevriez cette phrase.

Nous savons également, que l'antéchrist peut être une idéologie à caractère religieux, avant la seconde venue du Christ, et qui écartera l'enseignement du Seigneur. Nous voyons cela aujourd'hui, et toujours à travers ses " sbires ". Cet enseignement se révèlera être l'apostasie.

L'idéologie de l'Antéchrist grandit à travers ceux qui sont chargés de préparer le terrain pour le fils de perdition, qui est déjà là, aux yeux de Dieu, et qui doit venir, c'est à dire qui se révèlera aux nôtres, peut-être découvrirons-nous à ce moment là qu'il était dans l'église, attendant son heure.

" Le pape (la papauté ?) Va bientôt être balayé par ce mouvement diabolique "

Les attaques permanentes envers le Pape, en tant que Jean-Paul II, sont un leurre dans lequel il ne faut pas tomber, et qui masque un autre but.

Pendant que nous nous attachons à Karol Wojtyla, c'est à dire à l'humain, nous oublions Jean-Paul II, successeur de Pierre, donc la papauté, le chef de l'Eglise Catholique et de toutes les Eglises Chrétiennes, qui devraient lui être soumises, loin s'en faut.

Il sera balayé, principalement en tant que " principe ", car l'enjeu est " le pouvoir des clefs " qu'il détient, pour les confier à un autre, qui lui, enfoncera le clou, c'est à dire qu'il crucifiera notre Seigneur Jésus Christ, sur qui repose à travers la papauté, son Eglise. La place sera laissée vacante pour un autre pape.

" Au Vatican tout va très vite, et déjà ils préparent l'anti pape, celui qui mettra en place l'abomination de la désolation ".

Le Seigneur ne m'a pas donné la lumière à ce sujet, aussi vais-je supputer.

Cet anti-pape installera l'apostasie générale, dans sa phase finale pour le fils de perdition. Quant à savoir si l 'anti pape se manifestera après Jean-Paul II ? Dieu Seul Sait quand , si cela doit arriver !

Mais encore une fois, le temps de Dieu n'est pas toujours le notre... " Soyez vigilants " nous dit le Seigneur, je crains, je vous le dis, à cause de la parole de Dieu qui m'a été confiée, que la majorité se laisse surprendre, " il tromperait même les élus, s'il le pouvait "

Bartholomaeo sur l'an de Grâce 1992

( écrits datant de 1997 )