16 juillet, Fête de Notre Dame du Mont Carmel

 

Sous ce vocable Notre Dame est apparue à Garabandal, si Elle a choisi ce vocable, c'est pour nous signifier que nous sommes arrivés bientôt au terme du temps donné pour se réconcilier avec Dieu, le temps de Grâce spirituelle qui a commencé dans la vision sur le Carmel par le prophète Elie de l'immaculée Conception , les écrits dans la génèse ou il est dit que la Femme écrasera la tête du serpent, donc du péché, à travers la sainte Vierge ou l'Eglise qui peut aussi préfigurer cela est en marche comme cela est décrit dans le livre de la révélation ... le décor se met en place tous les jours , les acteurs répétènt leurs textes, les uns pour tout détruire, les autres pour prier le Ciel ... Notre Dame du Mont Carmel de la fin des temps est venue nous avertir de tout cela et nous rappelle que porter son vetement, le scapulaire du Mont carmel est une dévotion à très vite à prendre en compte , en effet qui peut dire quand notre heure va sonner ? Qu'elle le soit parce que Dieu a décidé de nous rappeller, ou que ce soit par notre prochain martyr qui semble se profiler, avoir porté l'habit de Marie nous sera un passeport pour l'étérnité.Aussi soyons prêts, ne remettons pas cela à demain.

_____________________

 

 

8 juillet 2013

Ce mois de Juillet est riche, dans cinq jours Fête de Sainte Thérèse des Andes , la semaine prochaine Notre Dame du Mont Carmel 


Le 13 juillet le Carmel fêtera Sainte Thérèse de Jésus, dite des Andes, vierge,Juana Fernandez Solar est née en 1900 à Santiago du Chili. Dès son adolescence, elle se sentait attirée par le Christ de façon irrésistible. A l'âge de 16 ans, elle découvre l'Histoire d'une âme, s'initie à la doctrine de Sainte Thérèse sur l'oraison, et se laisse fasciner par les écrits d'Elisabeth de la Trinité qui l'appellent à une vie d'adoration et de louange de Dieu. Le 7 avril 1919, elle entre au Carmel des Andes (Chili), où elle prend le nom de Sr. Thérèse de Jésus. Elle devait y mourir du typhus le 12 avril 1920, après avoir émis ses vœux à l'article de la mort. Béatifiée par Jean-Paul II à Santiago du Chili le 3 avril 1987, elle a été canonisée à Rome le 21 mars 1993. Proposée comme modèle aux jeunes, première sainte du Carmel Thérésien en Amérique latine, elle ne cesse de nous affirmer sa certitude que Dieu est une joie infinie.